Qui était Guilhem Bélibaste,le dernier des Bons hommes du Midi, natif de Cubières, au pied du pech de Bugarach ?

23 décembre 2012

Bugarach. © Franc Bardou

L’effervescence médiatique étant retombée sur Bugarach, notre ami Gauthier Langlois nous propose de replonger dans l’histoire de Guilhem Bélibaste, le dernier Bon homme du Midi connu à ce jour, natif de Cubières, au pied du pech de Bugarach. A lire sur Paratge, le site de Gauthier Langlois. Ce sujet avait fait l’objet d’une conférence organisée par l’AEC / René Nelli à Carcassonne en novembre 2011.


Retour en images sur la conférence de Robert Vinas du 08 décembre 2012 à Carcassonne.

10 décembre 2012

Conférence de Robert Vinas à Carcassonne le 08 décembre 2012.

Samedi 8 décembre 2012, l’AEC / René Nelli recevait à Carcassonne l’historien médiéviste Robert Vinas pour la présentation de son nouveau livre La Compagnie catalane en Orient (1303-1311), tout juste publié par les éditions TDO. Devant les membres de notre association, auxquels s’étaient joints quelques carcassonnais et le romancier Bernard Mahoux,  Robert Vinas a retracé, avec la ferveur communicatrice que chacun lui connaît, l’histoire de cette troupe de mercenaires conduite par l’ancien templier Roger de Flor qui choisit de porter secours à l’Empire byzantin menacé par les Turcs. Nous ne saurions mieux conseiller à tous ceux qui n’ont pas pu venir nous rejoindre à Carcassonne de lire le récit de cette aventure invraisemblable et pourtant authentique dans le livre de Robert Vinas ou d’aller écouter ses prochaines conférences dont le programme est à découvrir ici sur son site mediterranees.net.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Découvrez « Timour, l’Or du gouffre », l’une des plus anciennes BD consacrées au catharisme, une aventure publiée dans Spirou en 1968.

4 décembre 2012

Sur son blog Paratge, l’historien médiéviste Gauthier Langlois vous propose de découvrir  ou  redécouvrir en ce début du mois de décembre l’une des plus anciennes bandes dessinées consacrées au catharisme,  » Timour, L’or du gouffre », une histoire publiée par Sirius dans les numéros 1585 du 29/08/1968 au numéro 1606 du 23/01/1969 du journal Spirou à raison de deux planches par semaine. Au programme de cette aventure, conforme aux idées de son époque, les conséquences de la chute de Montségur et la recherche du fabuleux trésor des cathares prétexte à mettre en scène les exploits du chevalier Timour et son combat pour l’esprit de justice.


L’AEC vous donne rendez-vous samedi 8 décembre 2012 à Carcassonne pour une conférence inédite de Robert Vinas.

1 décembre 2012

L’AEC / René Nelli vous invite à partager l’histoire d’une épopée méditerranéenne exceptionnelle du début du XIVe siècle.

Livre Robert VinasA l’occasion de la publication du nouveau livre d’Agnès et Robert Vinas, l’Association d’Etudes du Catharisme / René Nelli vous invite à découvrir une page exceptionnelle dans la vie de la Méditerranée orientale, l’aventure de la Compagnie catalane en Orient.

Il s’agit de l’histoire d’une armée de mercenaires, une bande de “fous furieux”, partis de Sicile en 1303 au secours de l’Empire byzantin menacé par les Turcs, et qui, au terme de ses pérégrinations, finit par trouver, sans l’avoir recherchée, sa terre promise au pied de l’Acropole d’Athènes. Pour faire revivre cette épopée méconnue, Robert Vinas s’est appuyé sur des sources exceptionnelles, byzantines surtout, mais aussi italiennes, françaises et même serbes, pour la plupart traduites en français pour la première fois. Une place majeure est occupée par la Chronique du catalan Ramon de Muntaner, témoin oculaire de cette aventure, qui a consacré la fin de sa vie à en laisser un récit savoureux, grâce à un talent de narrateur inégalé au Moyen Age. Son texte, magnifique mais partial, est indispensable pour suivre les pérégrinations de cette troupe de mercenaires, qui comme une grain de sable irritant, est devenue un acteur incontournable de la géopolitique de l’Orient méditerranéen.

Robert Vinas

Cette conférence aura lieu le samedi 08 décembre 2012 à 14 h 30 à l’Auditorium de la chapelle des Jésuites, rue des Etudes à Carcassonne. Entrée libre et gratuite.

Une collation sera proposée à la suite de cette conférence, vers 16 h 45, dans les nouveaux locaux de l’AEC, au 4e étage de la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdun.


La vie quotidienne à Durban et dans les châteaux des Corbières au Moyen Âge. Une conférence de Gauthier Langlois.

4 octobre 2012

Située à une demi-heure de Narbonne ou de Perpignan, la commune de Durban-Corbières possède un riche patrimoine plutôt méconnu. Je vous propose de vous faire connaître l’histoire du château de Durban et la vie quotidienne de ses habitants au Moyen Âge dans une conférence qui se tiendra le 19 octobre 2012 à 18 h 30 au foyer municipal.

Cette conférence est organisée par le Comité de Sauvegarde du Vieux Durban. Elle est accessible à tout public. Les enfants seront les bienvenus et pourrons y participer de manière ludique.

Empreinte en cire du sceau de Vésiade de Durban, vers 1300. Cliché : Comité de sauvegarde du vieux Durban

Durban au Moyen Âge

Le château de Durban.© Charles Peytavie.

Durban est situé dans un espace densément peuplé et christianisé dès l’Antiquité. En témoigne la présence de nombreux lieux de cultes anciens, autrefois associés à des habitats. Au début Moyen Âge c’est le chef-lieu d’une petite baronnie des Corbières, vassale des vicomtes de Narbonne. Le premier seigneur connu, Guilhem Ebrin, prête serment de fidélité pour les châteaux de Durban et Saint-Martin au vicomte de Narbonne vers 1020. Mais ses descendants de ne vont pas toujours respecter cette fidélité. En 1058 ils accueillent l’archevêque de Narbonne en conflit avec son archidiacre et le vicomte. À cette occasion l’église de Durban est érigée en cathédrale et accueille les reliques des saints Just et Pasteur. Dans la première moitié du XIIe siècle, Guilhem de Durban en conflit avec Narbonne devient un fidèle des Trencavel, vicomtes de Carcassonne. Ces derniers le récompensent par l’attribution de plusieurs fiefs. Au début du XIIIe siècle les seigneurs de Durban nouent des alliances avec plusieurs familles hérétiques, dont les Cabaret. Pourtant ils ne sont pas inquiétés pendant la croisade des Albigeois. Et à la fin du XIIIe siècle ils reconstruisent leur château pour lui donner la forme d’un vaste palais urbain. Leurs descendants restent seigneurs de Durban et propriétaires du château jusqu’au XVIIIe siècle.

Plus de renseignements sur le site personnel de Gauthier Langlois : http://paratge.wordpress.com/2012/10/03/la-vie-quotidienne-a-durban-et-dans-les-chateaux-des-corbieres-au-moyen-age/


Ouverture des 6e Rencontres de Serres. Les troubadours et l’amour courtois. Les vies imaginaires du troubadour Peire Vidal.

10 juillet 2012

Le troubadour Peire Vidal par le peintre Carlos Pradal (1832-1988). Dessin illustrant un article de MIchel Roquebert dans La Dépêche du Midi.© DR.

Jeudi 12 juillet à 18 heures débutent les 6e Rencontres de Serres, organisées par les amis de Jean DESCHAMPS et l’Association Patrimoine de Serres, au théâtre en plein air du château de Serres, dans l’Aude, entre Couiza et Arques. La première rencontre est consacrée à l’Occitanie médiévale:

Les troubadours et l’amour courtois. Les vies imaginaires du troubadour Peire Vidal.

Avec Michel ROQUEBERT, historien, Charles PEYTAVIE, historien médiéviste et Franc BARDOU, écrivain et poète occitan. Entrée libre.

Le troubadour toulousain Peire Vidal (vers 1150-vers 1210) a vécu en Languedoc à l’époque de l’essor du trobar et du développement du catharisme. Depuis Toulouse et les cours de Carcassonne, de la Montagne Noire et du Lauragais, il a parcouru le monde ouvert à la civilisation occitane de son temps, mettant sa plume au service des plus grands princes de ce monde (le comte Raymond V de Toulouse, le roi d’Aragon Alphonse II de Castille, Barral des Baux, vicomte de Marseille). On le retrouve aussi à la cour d’Alphonse VIII, le roi de Castille ; il voyage même jusqu’en Hongrie, à Gênes en Italie ou bien encore à Malte en 1204. Sa vie est un roman fabuleux dont on connaît encore le fameux épisode comme ceux racontant ses amours malheureuses avec la Louve de Pennautier.

Dessin de Carlos Pradal.© DR.

A travers le récit de sa vie et les textes  de ses poèmes (que Franc Bardou évoquera et chantera sur la scène du théâtre en plein air de Serres), les historiens Michel Roquebert et Charles Peytavie dresseront un portrait de l’Occitanie médiévale avant qu’elle ne subisse les coups de la Croisade contre les Albigeois.

 


Rendez-vous estivaux autour du catharisme et de la société médiévale méridionale.

6 juillet 2012

Cet été, l’équipe de l’AEC est heureuse de vous recommander quelques conférences et rencontres qui se dérouleront dans le département de l’Aude:

Rencontres de Serres 2012

Rencontres de Serres 2011. Franc Bardou, Michel Roquebert, Charles Peytavie.

Organisées par les amis de Jean DESCHAMPS et l’Association Patrimoine de Serres.

Le jeudi 12 juillet à 18 heures au théâtre de plein air du château de Serres (Aude), entre Couiza et Arques.

Les troubadours et l’amour courtois. Les vies imaginaires du troubadour Peire Vidal.

Avec Michel ROQUEBERT, historien, Charles PEYTAVIE, historien médiéviste et Franc BARDOU, écrivain et poète occitan. Entrée libre.

Le mardi 24 juillet à 21 heures au théâtre de plein air du château de Serres (Aude)
« Les mines en Corbières » par Michel RZEPECKI, président des Mines en Corbières. Entrée libre.
Le mercredi 25 juillet à 21 heures au théâtre de plein air du château de Serres (Aude)
« Quel avenir pour l’antarctique? » par Daniel DEVILLE ingénieur de recherches au CNRS, professeur à l’université du Québec. Entrée libre
Le vendredi 27 juillet à 21 heures au théâtre de plein air du château de Serres (Aude)
L’art des cavernes préhistoriques par Jean CLOTTES, président du Comité international des Monuments et sites, Conservateur général du patrimoine. Entrée libre

Le mardi 17 juillet à 21 heures à Quillan, salle de la Cigale

Au Moyen-âge, l’homme est ce qu’il mange. Propos apéritifs autour de la gastronomie médiévale. Conférence de Nicolas GOUZY, écrivain, spécialiste de la gastronomie médiévale. Entrée gratuite.

Le mardi 7 août à 21 heures à Tuchan (Aude) dans la cour des écoles.

Puilaurens. © Franc Bardou.

Les châteaux des pays du Roussillon et du Languedoc à travers les sources historiques et archéologiques. Soirée organisée par l’Association  des Amis d’Aguilar avec Thomas CHARPENTIER, guide conférencier et archéologue.

Le Mardi 28 août, à 21 heures  à Quillan, salle de la Cigale

De Toulouse à Montségur. Les origines du catharisme en pays d’oc. Conférence illustrée de Charles PEYTAVIE, historien médiéviste, spécialiste du catharisme. Entrée gratuite.

 Que sait-on des débuts du catharisme au XIIe siècle avant la tourmente de la Croisade albigeoise ? Comment les communautés cathares étaient-elles organisées et quelles étaient leurs croyances ? Voilà les deux questions auxquelles Charles Peytavie portera toute son attention dans une conférence illustrée par des images et des documents d’époque. Ce sera aussi l’occasion de découvrir la vie des Eglises cathares au moment où les Bons hommes vivent encore au grand jour leur foi chrétienne dissidente et prêchent en langue d’oc l’«entendement du Bien». On découvrira également comment la menace d’une répression de plus en plus sévère au début du XIIIe siècle les obligera à se concerter et à demander la reconstruction du village fortifié de Montségur.