Vendredi 30 mars à Montréal (Aude). Nouvelle représentation de la pièce « Aymeric et Guiraude de Laurac ».

29 mars 2012

Nouvelle date dans la tournée entreprise par nos amis de l’association Lauragais au coeur avec la pièce d’Alain Calmettes « Aymeric et Guiraude de Laurac ». Ce vendredi 30 mars à 21 heures, les trente cinq bénévoles seront sur scène à la salle des fêtes de Montréal dans l’Aude. Rappelons le, ce spectacle se compose de seize tableaux retraçant les débuts de la Croisade albigeoise à travers la destinée tragique d’Aymeric de Montréal et de sa soeur Guiraude de Laurac jusqu’à leur mort après le siège de  Lavaur en mai 1211.


Conférence sur la fin’amor à travers le Bréviaire d’Amour de Matfre Ermengaud à Béziers le 5 avril 2012.

23 mars 2012

Le jeudi 5 avril prochain à 15h, Peter T.Ricketts, spécialiste du Breviari d’Amor, donnera une conférence à Béziers dans l’amphithéâtre du Centre Universitaire Du-Guesclin sur le « Perilhos tractat de l’Amor de las dònas », les 7500 derniers vers de l’ouvrage. Gratuite et ouverte à tous, cette conférence viendra illustrer et compléter le travail fourni par P.T. Ricketts sur l’oeuvre de Matfre Ermengaud (1246-1322). Dans l’ouvrage qu’il vient tout juste de publier aux Presses Universitaires de Perpignan, Matfre Ermengaud (1246-1322) et le Breviari d’amor (15 euros), Peter T. Ricketts publie et traduit pour la première fois un extrait de ce « périlleux traité de l’amour des dames, selon qu’en ont traité les anciens troubadours dans leurs chansons » (les 657 premiers vers) dans lequel Matfre Ermengaud disserte autour de la nature de l’amour à partir des oeuvres de ses confrères et de ce que ressentent les amants. Cette conférence est une belle occasion de découvrir cette grande oeuvre didactique de la littérature occitane médiévale du XIIIe siècle dans l’attente de sa publication intégrale désormais annoncée comme imminente.


Le programme de notre prochaine rando-découverte est fixé. Rendez-vous à Cabrespine, en Cabardès, le 14 avril 2012.

13 mars 2012

Les ruines du château de Cabrespine. © Jean-Claude Capéra.

L’AEC / René Nelli prépare ses prochains rendez-vous. Comme l’année dernière, en partenariat avec  l’association «PATRIMOINES, vallées des Cabardès », nos bénévoles ont mis en place le  programme d’une nouvelle Rando-découverte . Cette année, nous vous proposons de partir, le samedi 14 avril 2012 sur les pas des Bonshommes dans la vallée du Clamous, autour du village de Cabrespine, en Cabardès, sur les flancs sud de la Montagne noire. Rendez-vous prévu à 13 h 30, sur le  parking du Gouffre de Cabrespine pour une randonnée moyenne de 3 h  environ. Bonnes chaussures recommandées.

Au cours de cette randonnée-découverte, sur un parcours mis au point par Jean-Claude Capéra, Charles Peytavie évoquera l’histoire des cathares dans cette partie du Cabardès, la situation de Cabrespine au temps de la Croisade albigeoise, les liens de l’ancien prieuré Saint-Pierre de Cabrespine avec l’abbaye de Lagrasse ou encore le sort du château de Cabrespine après la Croisade lorsqu’il devint le siège d’une petite garnison du roi de France. Quant à Franc Bardou, il évoquera, avec son talent habituel, les troubadours de la Montagne Noire et du Cabardès et reviendra sur l’évolution de la culture d’oc dans cette partie des anciennes terres des Trencavel et de l’abbaye de Lagrasse au XIIe et XIIIe siècles.


La Société archéologique de Lavaur propose une conférence de Peter Rickett sur le Breviari d’Amor de Matfre Ermengaud

9 mars 2012

Mercredi 21 mars 2012, la Société archéologique de Lavaur a le plaisir de vous inviter, salle de conférences de la médiathèque Guiraude de Laurac à Lavaur, à la conférence du professeur Peter T. Ricketts, professeur à l’université de Birmingham, docteur honoris causa de l’Université de Toulouse-Le Mirail :

Le Breviari d’Amor de Matfre Ermengaud :

une vision encyclopédique occitane au Moyen Age

Cette conférence est organisée à l’occasion de la sortie du nouveau livre de Peter Ricketts consacrée à ce trésor de la littérature médiévale, Matfre Ermengaud (1246-1322) et le Breviari d’Amor (Presses Universitaires de Perpignan, mars 2012). L’entrée de la conférence est libre et gratuite.

Peter Ricketts

Voici une présentation du Breviari d’Amor proposée par le professeur Ricketts à l’occasion de sa venue à Lavaur pour cette conférence, communiquée par la Société archéologique de Lavaur :

LE BREVIARI D’AMOR DE MATFRE ERMENGAUD DE BEZIERS

Le Breviari d’amor est bel et bien une œuvre encyclopédique, et, comme l’indique le titre, c’est l’amour qui a donné lieu à la création du monde. Cet amour se manifeste sous diverses formes, distinctes selon qu’elles se rapportent à Dieu ou à l’humanité. Ces diverses variétés figurent sur un arbre généalogique représenté dans une miniature, l’albre d’amor, qui occupe une feuille entière, à la suite du prologue, où Matfre nous apprend qu’il a composé son Breviari pour éviter l’oisiveté mais aussi, plus particulièrement, pour satisfaire les amants et les troubadours, qui sont venus lui demander de leur expliquer la nature de l’amour que chantent ces troubadours. Lire le reste de cette entrée »


Renat Nelli e Montsegur / René Nelli et Montségur. Une conférence en occitan de Franc Bardou.

21 février 2012

Le vendredi 09 mars 2012, à 18 h 30, l’Institut d’Etudes Occitanes de l’Ariège a le plaisir de vous inviter à Pamiers (09) à la conférence de notre ami Franc Bardou Renat Nelli e Montsegur, organisée dans le cadre  des Divendres de l’Espaci occitan(Les Vendredis de l’Espace occitan).

Cette soirée aural lieu à l’Espaci occitan – 11 carrièra Enric Fabre (11 rue Henri Fabre). Elle  sera suivie d’un moment d’échange autour d’une collation offerte par l’association.

Participation libre.

Renseignements : Institut d’Estudis Occitans 05 61 69 60 96 – ieo09@ieo-oc.org


L’AEC / René Nelli fait sa rentrée à Toulouse. Première journée découverte le samedi 10 mars 2012.

20 février 2012

L’Association d’études du catharisme / René Nelli  a le plaisir de vous convier à  sa nouvelle journée découverte, le samedi 10 mars 2012, sur les pas des cathares à Toulouse.

Au cours de cette journée, dont le programme  a été élaboré par notre ami Michel Fraysse, nous vous proposons de découvrir la crypte archéologique du Palais de justice de Toulouse à la découverte des vestiges de l’ancien château des comtes de Toulouse, le fameux château Narbonnais, puis de visiter la maison Seilhan, berceau de l’Ordre des frères Prêcheurs à partir de 1215 et siège de l’inquisition toulousaine entre 1233 et 1648.

Fondation du château Narbonnais. Crypte archéologique du Palais de justice de Toulouse. © Philippe Ramon.

Nous vous amènerons aussi, entre la place du Salin et l’emplacement de l’ancienne porte Montolieu, sur la trace des lieux marqués par le souvenir du grand siège de Toulouse de 1217-1218 et la mort de Simon de Montfort devant les murs de cette cité en juin 1218.

Entrée de la maison Seilhan à Toulouse. © Charles Peytavie.

L’après-midi, nous vous invitons à assister à la conférence inédite de Charles Peytavie consacrée à l’affaire Pierre Maurand (1178)et au débuts du catharisme à Toulouse dans la seconde moitié du XIIe siècle. Vous découvrirez cette époque qui précède la Croisade albigeoise quand la ville de Toulouse était déclarée « mère de l’hérésie ». Cette conférence aura lieu à l’Auditorium de Maison de l’Avocat, 13 rue des fleurs (près de la place du salin) à partir de 14 h 30.

Rez-de-chaussée de la Maison Maurand à Toulouse. © Charles Peytavie.

A la suite de cette conférence, nous irons découvrir les vestiges de la Maison Maurand et exceptionnellement visiter son rez-de-chaussée. Nous terminerons cette journée par une évocation in situ du rôle de l’abbaye de Saint-Sernin de Toulouse dans la lutte contre le catharisme au XIIe et XIIIe siècles.

Retrouvez-ci-dessous le bulletin d’inscription et le programme de cette journée dans le fichier PDF ci-joint:

PROGRAMME  journée AEC/René Nelli à Toulouse, le 10 mars 2012

Mais attention, dépêchez-vous de vous inscrire ! Pour des raisons d’organisation (l’accès à la crypte archéologique et à la maison Seilhan commenté par des guides conférenciers professionnels est limité), nous avons dû fixer le nombre d’inscrits à cette journée à 54 personnes !

Aussi ne tardez pas à nous retourner vos bulletins d’inscription !


L’association Lauragais au cœur met en scène l’histoire de Guiraude de Laurac, châtelaine de Lavaur.

9 février 2012

Au mois de juin dernier, l’association Lauragais au cœur créait sous les murailles de Laurac la pièce de notre ami et adhérent Alain Calmettes Aymeric et Guiraude de Laurac. Devant le succès rencontré par cette première représentation jouée en plein air mettant en scène par plus de trente cinq comédiens bénévoles l’histoire tragique du siège de Lavaur mené par les croisés de Simon de Montfort en 1211, la pièce est attendue en 2012 dans plusieurs cités du Lauragais.

En attendant, la représentation de Lavaur prévue pour le mois de mai prochain, la tournée de la pièce commence demain, à 21 heures par la Halle aux Grains de Castelnaudary.

Cette représentation, mise en scène par Paul Dussel (interprète d’Aymeric de Laurac), sera jouée à par Marjorie Lagrange, Yolande Steenkeste, Guy Andrieu, Jacques Bareil, Céline Tröger-Chemin, Gilbert Peyre, Dino Giupponio, Alain Calmettes, Michel Cortella, François Streenkeste… et une foule de figurants venus des villages du Lauragais. Depuis le mois de juin dernier, toutes les scènes ont été remaniées, la bande-son a été enrichie, et le texte même parfois revu pour donner encore plus d’ampleur à cet épisode fameux de l’épopée cathare.

Entrée 8 ou 5 euros.


Samedi 17 décembre 2011, à Carcassonne. La SESA propose une conférence inédite sur le château de Bouisse.

12 décembre 2011

Samedi 17 décembre 2011, à 15 H 30, la Société d’Etudes Scientifique de l’Aude vous invite à découvrir le décor d’apparat du château de Bouisse.

Le château de Bouisse.© Ch. Peytavie.

Il y a un peu plus de soixante ans, le 28 avril 1951, René Nelli achetait le château de Bouisse et entreprenait aussitôt de restaurer cet ancien château féodal largement remanié au XVIIe siècle sous l’impulsion des propriétaires Gérard de Saint-Jean de Moussoulens et Catherine de Goût. L’édifice, aujourd’hui propriété de Philippe Ramon, abrite deux superbes cheminées monumentales élevées aux alentours de 1659-1660. Ces deux éléments d’apparat au décor peint de qualité et de conservation diverses sont des témoins d’une ambition artistique et honorifique qui mérite d’être valorisée et mieux connue du grand public.

La cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse. © Charles Peytavie.

Spécialistes de l’architecture et des décors des monuments de la Renaissance toulousaine, Sarah Munoz et Colin Debuiche, doctorant en Histoire de l’Art moderne à l’université de Toulouse-Le Mirail et membre de l’équipe 11 du laboratoire CNRS FRA.M.ESPA, se sont intéressés à ces deux cheminées exceptionnelles. Leur étude inédite permet de mieux comprendre la diffusion et la persistance des modèles artistiques dans le Midi de la France, entre la fin du XVIe siècle et le milieu du siècle suivant, ainsi que les procédés de revendication et d’affichage sociaux de ceux qui en passent commande à cette époque.

Colin Debuiche devant la grande cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse, juin 2009. © Ch. Peytavie.

Cette conférence est ouverte à tous et gratuite ; elle se tiendra à l’Auditorium de la Chapelle des Jésuites, rue des Etudes, dans la ville basse de Carcassonne. Elle sera précédée à 14 h 30 d’une  conférence de Michel Cau : Les progrès techniques dans l’agriculture audoise au XIXe siècle.

Le Centre Joë Bousquet et la ville de Carcassonne rendent hommage au compositeur Jacques Charpentier

11 décembre 2011

Jacques Charpentier. © Ch. Peytavie.

Au mois de juin dernier, l’Association d’Etudes du catharisme / René Nelli a eu l’insigne honneur de recevoir à Bouisse, dans le château de René Nelli, son ami le pianiste, organiste et compositeur Jacques Charpentier. Nous avions ensemble revécu  la naissance de leur profonde complicité et le lent, mais oh combien inspiré, processus de création qui les avaient conduit à présenter au cours du festival d’Aix-en-Provence,  il y a tout juste quarante ans au mois de juillet 1971, leur opéra en langue occitane inspiré par la vie de la châtelaine de Montaillou, Béatris de Planissolas .

Au programme un concert des Etudes Karnatiques pour piano imprégnées de culture musicale hindoue

L’opéra Beatris de Planissolas, oeuvre de deux carcassonnais, n’a jamais été interprété à Carcassonne ! Mais sans doute le sera-t-il un jour… C’est souhaité et souhaitable. En attendant, rendons grâce à l’initiative du Centre Joë Bousquet  pour avoir organisé un hommage dans cette ville à Jacques Charpentier, le dimanche 18 décembre 2011, à 15 heures à l’auditorium de l’ancienne chapelle des Jésuites (rue des Etudes).

A cette occasion, François-Michel Rignol et ses élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan interpréteront un choix de pièces extraites des Etudes karnatiques pour piano de Jacques Charpentier. A l’issue de ce concert, Jean-Claude Perez, député-maire de Carcassonne remettra au compositeur la médaille d’honneur de la ville.

Jacques Charpentier & Philippe Ramon devant le château de Bouisse.© Charles Peytavie.

 Nous ne pouvons qu’inciter tous ceux qui, nombreux, nous ont rejoint à Bouisse en juin dernier ou qui n’avaient pu être des nôtres au cours des ces 3e journées René Nelli, à venir découvrir ces études karnatiques imprégnées de culture musicale hindoue.


Charles Peytavie et Henri Gougaud évoquent les cathares à Agde.

1 décembre 2011

Vendredi 2 décembre 2011, la Médiathèque Maison des Savoirs à Agde, Place du Jeu de Ballon, vous invite à une soirée consacrée aux cathares:

18h30  : conférence « Les Cathares en Languedoc«  par Charles Peytavie, historien médiéviste, spécialiste du catharisme et de la Croisade albigeoise.

Comment les stratégies complexes mises en place par l’Eglise romaine pour anéantir les Cathares ont-elles pesé dans la vie quotidienne des hommes et des femmes du Midi ?

Entrée libre – réservation conseillée

21h : spectacle conté par Henri Gougaud

Découvrez la magie de cet auteur et conteur natif des Corbières, véritable passeur de mots dont la voix invite au silence et à la rêverie. Henri Gougaud vient de publier un nouveau roman sur fonds de catharisme à Pamiers au XIIIe siècle, L’enfant de la neige (Albin Michel, 2011).

Pamiers. XIIIe siècle. L’Inquisition rôde encore sur cette région. Jaufré, un enfant abandonné devenu troubadour, revient au pays. Il y retrouve sa nourrice Thomette, son demi-frère Alexis, le père abbé Aymar qui l’a élevé, le luthier qui l’a initié à la musique, le bibliothécaire du monastère, et tout un petit peuple haut en couleur. Jaufré découvrira l’amour et un mystérieux manuscrit hérétique dans les combles de l’église. Se dévoileront peu à peu les énigmes douloureuses qui hantent les ruines récentes du château fort, les caves du monastères et l’esprit des gens.
Tarif 4 € ; tarif réduit 2€ – réservation conseillée

Réservation : 04 67 94 67 00

Contact : Médiathèque Maison des Savoirs à Agde