Le samedi 26 mai 2012, nouvelle journée découverte de l’AEC / René Nelli à Montségur.

28 avril 2012

Montségur. Février 2012. © Franc Bardou.

Pour fêter son premier anniversaire d’existence, l’AEC / René Nelli a le plaisir de vous inviter à participer à sa prochaine journée découverte à Montségur. Au cours de cette journée, dont le programme a été élaboré par notre ami Marc Schirlin, avec le concours sur place de Richard Pigelet,  nous vous proposons de découvrir ou d’approfondir l’histoire du pog avec les meilleurs connaisseurs du site les archéologues André Czeski et Fabrice Chambon. Franc Bardou et Charles Peytavie viendront également apporter leur regard sur le site, le premier en évoquant et en comparant les regards portés sur Montségur par René Nelli et  Fernand Niel, le second en évoquant les premiers récits de voyage à Montségur datant du XIXe siècle et en particulier le témoignage inédit de l’érudit limouxin Louis-Alban Buzairies (1807-1871) ou la très belle relation laissée par le  félibre tarnais Raymond de Toulouse-Lautrec (1820-1888).

Retrouvez-ci-dessous le bulletin d’inscription et le programme de cette journée dans le fichier PDF ci-joint:

PROGRAMME Journée découverte à Montségur le 26 mai 2012

Montségur, février 2012. © Franc Bardou.

Voici le programme retenu pour cette journée du 26 mai 2012 :

10 h 00 : RENDEZ-VOUS MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE DE MONTSEGUR

Accueil par Philippe Ramon, président de l’AEC / René Nelli.
10 h 00 – 11 h 45 :

Visite guidée du musée archéologique de Montségur sous la conduite
de Fabrice CHAMBON, archéologue et guide conférencier de
Montségur et Richard PIGELET, responsable du Musée de
Montségur.

12 h 00 : REPAS CHAUD EN COMMUN, SALLE MUNICIPALE DE MONTSÉGUR.

13 h 30 : Départ du Prat Dels Cramats et montée au pog sous la conduite de l’archéologue André CZESKI. Visite commentée du château et du village médiéval. Visite du Roc de la Tour. Evocation historique et archéologique du siège de 1244.
Intervention sur le site de Charles PEYTAVIE, historien médiéviste : Tous à Montségur. Récits des premiers voyageurs et excursionnistes à Montségur au cours du XIXe siècle.
Intervention sur le site de Franc BARDOU, écrivain, poète occitan : De la géométrie des pierres à la poésie dualiste, les Montségur de René Nelli et Fernand Niel.

Chaussures de marche et vêtements chauds et amples, protection pluie ou chapeau selon le temps conseillées.

17 h 30 : Clôture de la journée.


Samedi 7 avril 2012. L’AEC / René Nelli vous invite à Carcassonne à un table ronde consacrée à l’héritage occitan de Réne Nelli.

5 avril 2012

René Nelli.© ADA, CG 11.

Il y a trente ans, le 11 mars 1982, disparaissait à Carcassonne, l’écrivain et poète René Nelli.

Au moment de sa création en mars 2011, l’association d’Etudes du Catharisme / René Nelli s’est donnée pour objet d’enrichir notre mémoire de la vie et de l’oeuvre de René Nelli (1906-1982).Poète bilingue, en français et en occitan, théoricien et éditeur de poésie, traducteur, préfacier, anthologiste de la littérature et de la poésie occitane médiévale et moderne, philologue romaniste, essayiste, érotologue, critique d’art, historien des religions, des idées et des lettres, ethnographe, acteur occitaniste de la décentralisation culturelle, humaniste total et enfin, historien et  philosophe du catharisme, René Nelli est un homme multiple qui trouva son propre cheminement et sa liberté au croisement de toutes ses disciplines.


L’héritage occitan de René Nelli

A l’issue de sa première assemblée générale, l’AEC vous invite à assister à Carcassonne, à 15 h 30, salle de l’auditorium des Jésuites, rue des Etudes, à une table ronde consacrée à l’héritage occitan de René Nelli. Autour de Franc Bardou,  écrivain occitan, Maître ès Jeux de l’Académie des Jeux Floraux de Toulouse et auteur du livre René Nelli, un élan poétique occitan (IEO, 2008), deux amis de René Nelli viendront évoquer l’héritage occitan du poète carcassonnais: Philippe Carbonne, professeur honoraire d’Université, ancien président de l’IEO, ancien responsable de la revue Gai Saber et Jean-Frédéric Brun, écrivain, poète, président de la section occitane du PEN-Club International et membre du comité de lecture de la revue Oc.


Entrée libre et gratuite.

Dissabte 7 d’abril de 2012 a Carcassona
L’AEC / Renat Nelli vos convida a una taula redonda sus l’eiretatge occitan de Renat Nelli
Fa trenta ans, lo 11 de març de 1982, desapareissiá a Carcassona, l’escrivan e poèta Renat Nelli.

Max Savy, René Nelli, Michel Roquebert en 1971 à Carcassonne, librairie Breithaupt .© AEC.


Al moment de sa creacion en març de 2011, l’Associacion d’Estudis del Catarisme / Renat Nelli s’es donada per tòca d’enriquesir nòstra memòria de la vida e de l’òbra de Renat Nelli (1906-1982).Poèta bilinga, en francés e en occitan, teorician e editor de poesia, traductor, abans-disèire, antologista de la literatura et de la poesia occitana médievala e modèrna, filològ romanista, ensagista, erotològ, critician d’art, istorian de las religions, de las idèas et de las letras, etnografe, actor occitanista de la dzcentralisacion culturela, umanista total e enfin, istorian e  filosòfe del catarisme, Renat Nelli es un òme multiple que trobèt son caminanment original e sa libertat al caireforc de totas sas disciplinas.
L’eiretatge occitan de Renat Nelli
A l’eissida de sa primièra amassada generala, l’AEC vos convida a assistir a Carcassona, a 15 h 30, sala de l’auditòri dels Jesuits, carrièra dels Etudis, a una taula redonda consacrada a l’eiretatge occitan de Renat Nelli. A l’entorn de Franc Bardòu,  escrivan occitan, Mèstre en Jòcs de l’Acadèmia dels Jòcs Florals de Tolosa e autor del libre René Nelli, un élan poétique occitan (IEO, 2008), dos amics de Renat Nelli vendràn evocar l’eiretatge occitan del poèta carcassonés : Felip Carbona, professor onorari d’Universitat, ancian préesident de l’IEO, ancian responsable de la revista Gai Saber e Joan-Frederic Brun, escrivan, poèta, president de la seccion occitana del PEN-Club Internacional e membre del comitat de lectura de la revista Oc.
Entrada liura e a gratis.


Renat Nelli e Montsegur / René Nelli et Montségur. Une conférence en occitan de Franc Bardou.

21 février 2012

Le vendredi 09 mars 2012, à 18 h 30, l’Institut d’Etudes Occitanes de l’Ariège a le plaisir de vous inviter à Pamiers (09) à la conférence de notre ami Franc Bardou Renat Nelli e Montsegur, organisée dans le cadre  des Divendres de l’Espaci occitan(Les Vendredis de l’Espace occitan).

Cette soirée aural lieu à l’Espaci occitan – 11 carrièra Enric Fabre (11 rue Henri Fabre). Elle  sera suivie d’un moment d’échange autour d’une collation offerte par l’association.

Participation libre.

Renseignements : Institut d’Estudis Occitans 05 61 69 60 96 – ieo09@ieo-oc.org


Chroniques nelliennes 3. Lorsque le génie poétique de René Nelli enjambait les Monts d’Olmes, par Franc Bardou.

9 janvier 2012

Lorsque le génie poétique de René NELLI enjambait les Monts d’Olmes.

René Nelli et jacques Charpentier dans les ruines du château de Montaillou (1971). © Jacques Charpentier.

Dernier tenant du nom d’une famille de lointaine origine florentine, René NELLI est né à Carcassonne en 1906. C’est de la même cité audoise qu’il quittera ce monde en 1982. Entre ces deux dates, les études l’auront quelque peu rapproché de Paris, pour une courte année, puis de Toulouse où, sur le tard, il sera chargé d’enseigner, une demi journée par semaine, à l’université de Lettres. Le reste du temps, il était professeur de philosophie dans un lycée de Carcassonne. Toute sa vie intellectuelle s’établira donc dans sa cité natale. Mais pourquoi, demanderez-vous, associer dans ce cas son nom à la belle et secrète terre d’Ariège, et plus exactement aux Monts d’Olmes ? Il faut, pour répondre à cela, considérer plusieurs aspects de son œuvre.

Il se trouve que NELLI fut un éminent chercheur en Littérature Occitane, et qu’il œuvra durant de longues années à la découverte de la voie d’amour pur qu’avaient établie et mise en rimes sublimes les justement illustres troubadours des XIIe et XIIIe siècles, une « voie d’amour pur » qu’ils n’avaient pour autant jamais eux mêmes théorisée ni commentée. Ne se limitant pas à domaine-là d’études et de réflexions, NELLI se fit donc érotologue, étudiant l’évolution de l’idée d’amour depuis les troubadours occitans jusque à ses amis et compagnons d’œuvre, les Surréalistes. Certes, il étudia également les arts et traditions populaires, communément nommées « folklore », et dirigea la savante revue du même nom pendant un demi-siècle.

René NELLI, avec Jean DUVERNOY, Michel ROQUEBERT et Anne BRENON, fut l’un des quatre fondateurs des études cathares, modernes et rigoureuses, permettant de débarrasser ce phénomène spirituel médiéval, alors mal connu, de tout un amoncellement de légendes et d’absurdités se voulant ésotériques. NELLI œuvra à la fondation du Centre d’Etudes Cathares dans l’Aude.

Médiéviste des Lettres occitanes et des courants spirituels dissidents, érotologue, ethnologue, archéologue même, à ses heures, philosophe, penseur et acteur de la renaissance littéraire occitane du XXe siècle, bien sûr, NELLI fut tout cela à la fois, et il le fut brillamment. Ses principales productions savantes sont L’érotique des Troubadours, suivi de Le roman de Flamenca, un art d’aimer occitanien au XIIIe siècle, pour ce qui est de l’histoire  littéraire d’oc ; Ecritures cathares, ainsi que La philosophie du catharisme, comptent parmi les références historiographiques les plus importantes sur ce sujet, même si NELLI est surtout connu pour son petit traité La vie quotidienne des cathares du Languedoc au XIIIe siècle.

Montségur. Dessin original de Max Savy. Livre d'or du château de Bouisse. © Philippe Ramon.

Mais nous passerions complètement à côté de lui sans voir l’essentiel si nous ne nous rendions pas compte de ce qu’il fut par dessus tout : poète, et ce, dans deux langues à la fois, l’occitan et le français. NELLI, aux côtés de Max ROUQUETA, Marcèla DELPASTRE, Miquèu de CAMELAT, Bernat MANCIET, Sully A. PEIRE, marqua durablement l’histoire littéraire des pays d’Oc au XXe siècle. Or c’est en référence aux deux sites «évoqués plus haut, sites liés au drame cathare ariégeois que NELLI établit les plus formidables de ses œuvres poétiques. Ces deux œuvres, que nous évoquons ici, se dressent au cœur palpitant de ce grand courant d’excellence littéraire qui réorienta vers les hauteurs de la modernité universelle la langue encore vivante des troubadours médiévaux et des courageux félibres.

Or il se trouve que deux hauts lieux de la mémoire collective occitane rattachent l’œuvre poétique occitane de NELLI aux Monts d’Olmes.

Lire le reste de cette entrée »


Chroniques nelliennes 1 et 2.

1 janvier 2012

René Nelli. © CG 11.

Au moment de sa création en mars 2011, l’association d’Etudes du Catharisme / René Nelli s’est donnée pour objet d’enrichir notre mémoire de la vie et de l’oeuvre de René Nelli (1906-1982).Poète bilingue, en français et en occitan, théoricien et éditeur de poésie, traducteur, préfacier, anthologiste de la littérature et de la poésie occitane médiévale et moderne, philologue romaniste, essayiste, érotologue, critique d’art, historien des religions, des idées et des lettres, ethnographe, acteur occitaniste de la décentralisation culturelle, humaniste total et enfin, historien et  philosophe du catharisme, René Nelli est un homme multiple qui trouva son propre cheminement et sa liberté au croisement de toutes ses disciplines.

A travers la publication régulière de ces Chroniques nelliennes, coordonnée par Franc Bardou, écrivain occitan et maître ès Jeux de l’Académie de Jeux Floraux de Toulouse,auteur d’une des rares thèses consacrée à l’oeuvre poétique de René Nelli, Philippe Ramon, président de l’AEC / René Nelli et neveu de René et Suzanne Nelli, et Charles Peytavie, historien médiéviste, spécialiste du catharisme, notre association met à votre disposition le travaux de ses membres et de ses correspondants et vous propose de découvrir les multiples vies de René Nelli.

En explorant aussi les nombreux champs de la pensée nellienne fondée sur l’étude de la culture et de la langue occitane et sa recherche sur les implications métaphysiques et morales du catharisme, l’AEC / René Nelli souhaite aussi  apporter sa pierre à l’invention des futures Journées René Nelli organisées chaque année depuis trois ans au coeur des Corbières à Bouisse dans l’ancien château de l’écrivain dont elle a repris l’organisation en juin 2011. Elle souhaite aussi par la même apporter sa contribution au projet de  futur musée Nelli à Carcassonne et à toute initiative qui se mettrait en place à l’avenir dans le but de mettre en valeur la vie et l’oeuvre de René et Suzanne Nelli. Bonne lecture.

Chronique nellienne 1. Qui était René Nelli ? par Franc Bardou (juillet 2011).

Chronique nellienne 2. René Nelli, la poésie et l’imagination. Nelli et l’oeuvre du peintre André Bourdil. par Franc Bardou (juillet 2011)


Samedi 17 décembre 2011, à Carcassonne. La SESA propose une conférence inédite sur le château de Bouisse.

12 décembre 2011

Samedi 17 décembre 2011, à 15 H 30, la Société d’Etudes Scientifique de l’Aude vous invite à découvrir le décor d’apparat du château de Bouisse.

Le château de Bouisse.© Ch. Peytavie.

Il y a un peu plus de soixante ans, le 28 avril 1951, René Nelli achetait le château de Bouisse et entreprenait aussitôt de restaurer cet ancien château féodal largement remanié au XVIIe siècle sous l’impulsion des propriétaires Gérard de Saint-Jean de Moussoulens et Catherine de Goût. L’édifice, aujourd’hui propriété de Philippe Ramon, abrite deux superbes cheminées monumentales élevées aux alentours de 1659-1660. Ces deux éléments d’apparat au décor peint de qualité et de conservation diverses sont des témoins d’une ambition artistique et honorifique qui mérite d’être valorisée et mieux connue du grand public.

La cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse. © Charles Peytavie.

Spécialistes de l’architecture et des décors des monuments de la Renaissance toulousaine, Sarah Munoz et Colin Debuiche, doctorant en Histoire de l’Art moderne à l’université de Toulouse-Le Mirail et membre de l’équipe 11 du laboratoire CNRS FRA.M.ESPA, se sont intéressés à ces deux cheminées exceptionnelles. Leur étude inédite permet de mieux comprendre la diffusion et la persistance des modèles artistiques dans le Midi de la France, entre la fin du XVIe siècle et le milieu du siècle suivant, ainsi que les procédés de revendication et d’affichage sociaux de ceux qui en passent commande à cette époque.

Colin Debuiche devant la grande cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse, juin 2009. © Ch. Peytavie.

Cette conférence est ouverte à tous et gratuite ; elle se tiendra à l’Auditorium de la Chapelle des Jésuites, rue des Etudes, dans la ville basse de Carcassonne. Elle sera précédée à 14 h 30 d’une  conférence de Michel Cau : Les progrès techniques dans l’agriculture audoise au XIXe siècle.

Le Centre Joë Bousquet et la ville de Carcassonne rendent hommage au compositeur Jacques Charpentier

11 décembre 2011

Jacques Charpentier. © Ch. Peytavie.

Au mois de juin dernier, l’Association d’Etudes du catharisme / René Nelli a eu l’insigne honneur de recevoir à Bouisse, dans le château de René Nelli, son ami le pianiste, organiste et compositeur Jacques Charpentier. Nous avions ensemble revécu  la naissance de leur profonde complicité et le lent, mais oh combien inspiré, processus de création qui les avaient conduit à présenter au cours du festival d’Aix-en-Provence,  il y a tout juste quarante ans au mois de juillet 1971, leur opéra en langue occitane inspiré par la vie de la châtelaine de Montaillou, Béatris de Planissolas .

Au programme un concert des Etudes Karnatiques pour piano imprégnées de culture musicale hindoue

L’opéra Beatris de Planissolas, oeuvre de deux carcassonnais, n’a jamais été interprété à Carcassonne ! Mais sans doute le sera-t-il un jour… C’est souhaité et souhaitable. En attendant, rendons grâce à l’initiative du Centre Joë Bousquet  pour avoir organisé un hommage dans cette ville à Jacques Charpentier, le dimanche 18 décembre 2011, à 15 heures à l’auditorium de l’ancienne chapelle des Jésuites (rue des Etudes).

A cette occasion, François-Michel Rignol et ses élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan interpréteront un choix de pièces extraites des Etudes karnatiques pour piano de Jacques Charpentier. A l’issue de ce concert, Jean-Claude Perez, député-maire de Carcassonne remettra au compositeur la médaille d’honneur de la ville.

Jacques Charpentier & Philippe Ramon devant le château de Bouisse.© Charles Peytavie.

 Nous ne pouvons qu’inciter tous ceux qui, nombreux, nous ont rejoint à Bouisse en juin dernier ou qui n’avaient pu être des nôtres au cours des ces 3e journées René Nelli, à venir découvrir ces études karnatiques imprégnées de culture musicale hindoue.