Le trésor selon Napoléon

Historien, poète et pasteur, Napoléon Peyrat a traversé le XIXème siècle en se passionnant pour les Albigeois dont il a donné une histoire en cinq volumes. Érudit, prolixe, enthousiaste, imaginatif, Peyrat étudie en détail les sources, s’appuie sur le fonds Doat, pétrit d’authenticité le récit que sa verve teinte de romanesque. Il conte et raconte l’histoire des cathares, l’histoire vraie… jusqu’à un certain point. Point que Michel Roquebert situe dans le trésor de Montségur :

« C’est le trésor de Montségur qui sert donc de charnière à Napoléon Peyrat ; charnière entre, d’une part, une histoire authentique, qu’il raconte certes, comme on va le voir, avec les exagérations et les débordements qui lui sont habituels, mais qui du moins trouve ses fondements essentiels dans les sources ; d’autre part une histoire purement imaginaire, sans aucune base documentaire ni écrite ni archéologique, mais qui lui permet de donner une conclusion particulièrement spectaculaire à toute l’histoire du catharisme occitan« 

L’AEC reproduit pour vous sur ce site le texte de Michel Roquebert, paru sous le titre Napoléon Peyrat, le trésor et le « nouveau Montségur » dans la revue Hérésis

À découvrir dans la rubrique Mélanges et Documents ou ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s