Les Cahiers Max Rouquette N°6 publient deux articles consacrés à la complicité littéraire et ethnographique entre René Nelli et Max Rouquette

couverture Cahiers Max Rouquette 6

Le dernier numéro des cahiers Max Rouquette (n°6, 2012) consacre deux articles à la relation d’amitié et d’admiration réciproque entre les deux écrivains René Nelli et Max Rouquette :

René Nelli et Max Rouquette : un demi-siècle d’admiration réciproque, par Jean-Frédéric Brun.

Un moment ethnographique : Max Rouquette et René Nelli, 1940-1950, par Philippe Gardy.

Les choses étant ce qu’elles sont. il ne faut être sérieux qu’en lisant Platon, Fabre d’Olivet et Heiddegger. René Nelli à Jean-Frédéric Brun, novembre 1979.

Lisez poétiquement les philosophes, les biologistes, les romanciers… et pillez sans scrupule, ce qui vous a ému beaucoup. René Nelli à Max Rouquette.

Pour se procurer ce numéro : http://www.max-rouquette.org/cahiers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :