Comment rejoindre l’AEC / René Nelli

Association d’Études du Catharisme / René Nelli

Président d’honneur : Michel Roquebert

Maison des Mémoires

53 rue de Verdun
11000 Carcassonne

09 52 83 18 73 (permanence le mardi après-midi)

aec.nelli@gmail.com 

Facebook :http://www.facebook.com/rene.nelli

Bulletin d’adhésion 2019

En cliquant sur la carte de visite ci-dessous vous pouvez télécharger les coordonnées de l’AEC au format Vcard pour les insérer dans le carnet de contacts de votre application de messagerie (Gmail, Outlook…)

aec

 

Les adhérents de l'AEC après la visite de Montségur, mars 2012.

Les adhérents de l’AEC après la visite de Montségur, mars 2012.

5 Responses to Comment rejoindre l’AEC / René Nelli

  1. FISCHER Michèle dit :

    La messagerie « voila » va fermer. Je voudrais continuer à recevoir les infos de l’AEC sur une autre adresse
    michelefischer7@gmail.com. Comment faire SVP

    • aecnelli dit :

      Bonjour,
      pas de problèmes. Je transmets votre nouvelle adresse e-mail à la personne qui gère nos fichiers info.
      Bonne journée
      Merci de votre fidélité à notre site

      Bien cordialement,
      l’AEC / René Nelli

  2. Hermantier dit :

    Bonjour.
    Connaissez vous des livres revues,thèses…qui hésiteraient des confréries noires et blanches de Toulouse svp? Je me tourne vers vous car j ai beaucoup de mal à trouver quoi que ce soit. Merci d avance.
    Ps:j étais samedi à la conférence sur la mémoire de Simon de montrer. Très intéressant.

  3. Bonjour, Je suis heureux de pouvoir prendre contact avec vous. Ancien diplomate et anthropologue des religions d’Orient je me suis spécialisé dans l’origine du bogomilisme. Bien entendu j’ai un sentiment tout particulier pour les hérésies médiévales et ce qu’il est aujourd’hui convenu d’appeler le catharisme. Je me pose une question : pourquoi associé vous, au risque de porter une confusion auprès des néophytes, le vocable « dissidence » alors que le catharisme n’est pas une dissidence. D’ailleurs Jean Duvernoy parle bien lui aussi de « hérésies » : « celui qui pense différemment » et non « celui qui se détache ».
    Avec ma sympathie,
    Gilles-Henri Tardy

    • aecnelli dit :

      Je vous transmets la réponse qui a été proposée par Philippe Ramon actuel vice-président de l’AEC/RN et président par intérim :
      La meilleure réponse à apporter à la question de Gilles-Henri Tardy est, selon moi, la distinction que fait Anne Brenon dans sa conférence filmée de 2014 à Perpignan, entre hérétique (celui qui a une doctrine sortant du cadre) et dissident (di – sidere = celui qui se place à côté) :

      Il y a plusieurs acceptions du mot « hérésie », certaines sont plus péjoratives que d’autres. L’étymologie grecque est neutre ou positive « Choix, préférence pour une idée ou une pensée ». Pour un inquisiteur catholique du XIIIe siècle, un cathare porte atteinte à la fois à Dieu par un crime de lèse-majesté divine et au corps social car il se retranche, en se plaçant à-côté, de l’unité des enfants de Dieu et du peuple catholique, apostolique et romain.
      Pour Philippe Ramon,
      L’administrateur du blog AEC/René Nelli

Répondre à FISCHER Michèle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s