Samedi 17 décembre 2011, à Carcassonne. La SESA propose une conférence inédite sur le château de Bouisse.

12 décembre 2011

Samedi 17 décembre 2011, à 15 H 30, la Société d’Etudes Scientifique de l’Aude vous invite à découvrir le décor d’apparat du château de Bouisse.

Le château de Bouisse.© Ch. Peytavie.

Il y a un peu plus de soixante ans, le 28 avril 1951, René Nelli achetait le château de Bouisse et entreprenait aussitôt de restaurer cet ancien château féodal largement remanié au XVIIe siècle sous l’impulsion des propriétaires Gérard de Saint-Jean de Moussoulens et Catherine de Goût. L’édifice, aujourd’hui propriété de Philippe Ramon, abrite deux superbes cheminées monumentales élevées aux alentours de 1659-1660. Ces deux éléments d’apparat au décor peint de qualité et de conservation diverses sont des témoins d’une ambition artistique et honorifique qui mérite d’être valorisée et mieux connue du grand public.

La cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse. © Charles Peytavie.

Spécialistes de l’architecture et des décors des monuments de la Renaissance toulousaine, Sarah Munoz et Colin Debuiche, doctorant en Histoire de l’Art moderne à l’université de Toulouse-Le Mirail et membre de l’équipe 11 du laboratoire CNRS FRA.M.ESPA, se sont intéressés à ces deux cheminées exceptionnelles. Leur étude inédite permet de mieux comprendre la diffusion et la persistance des modèles artistiques dans le Midi de la France, entre la fin du XVIe siècle et le milieu du siècle suivant, ainsi que les procédés de revendication et d’affichage sociaux de ceux qui en passent commande à cette époque.

Colin Debuiche devant la grande cheminée monumentale du 2e étage du château de Bouisse, juin 2009. © Ch. Peytavie.

Cette conférence est ouverte à tous et gratuite ; elle se tiendra à l’Auditorium de la Chapelle des Jésuites, rue des Etudes, dans la ville basse de Carcassonne. Elle sera précédée à 14 h 30 d’une  conférence de Michel Cau : Les progrès techniques dans l’agriculture audoise au XIXe siècle.

Le Centre Joë Bousquet et la ville de Carcassonne rendent hommage au compositeur Jacques Charpentier

11 décembre 2011

Jacques Charpentier. © Ch. Peytavie.

Au mois de juin dernier, l’Association d’Etudes du catharisme / René Nelli a eu l’insigne honneur de recevoir à Bouisse, dans le château de René Nelli, son ami le pianiste, organiste et compositeur Jacques Charpentier. Nous avions ensemble revécu  la naissance de leur profonde complicité et le lent, mais oh combien inspiré, processus de création qui les avaient conduit à présenter au cours du festival d’Aix-en-Provence,  il y a tout juste quarante ans au mois de juillet 1971, leur opéra en langue occitane inspiré par la vie de la châtelaine de Montaillou, Béatris de Planissolas .

Au programme un concert des Etudes Karnatiques pour piano imprégnées de culture musicale hindoue

L’opéra Beatris de Planissolas, oeuvre de deux carcassonnais, n’a jamais été interprété à Carcassonne ! Mais sans doute le sera-t-il un jour… C’est souhaité et souhaitable. En attendant, rendons grâce à l’initiative du Centre Joë Bousquet  pour avoir organisé un hommage dans cette ville à Jacques Charpentier, le dimanche 18 décembre 2011, à 15 heures à l’auditorium de l’ancienne chapelle des Jésuites (rue des Etudes).

A cette occasion, François-Michel Rignol et ses élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan interpréteront un choix de pièces extraites des Etudes karnatiques pour piano de Jacques Charpentier. A l’issue de ce concert, Jean-Claude Perez, député-maire de Carcassonne remettra au compositeur la médaille d’honneur de la ville.

Jacques Charpentier & Philippe Ramon devant le château de Bouisse.© Charles Peytavie.

 Nous ne pouvons qu’inciter tous ceux qui, nombreux, nous ont rejoint à Bouisse en juin dernier ou qui n’avaient pu être des nôtres au cours des ces 3e journées René Nelli, à venir découvrir ces études karnatiques imprégnées de culture musicale hindoue.


3e journée René Nelli. Un beau moment de convivialité.

1 août 2011

Le village et le château de Bouisse. © Franc Bardou

La 3e journée René Nelli n’aurait pas été un succès sans le concours de tous les bénévoles de l’Association « Les bons vivants »  de Bouisse et l’excellent repas qu’ils nous ont servi au déjeuner. Leur efficacité et leur célérité dans le service n’a échappé à personne. Par ailleurs ce beau moment de convivialité n’aurait pas été possible sans l’aide de la commune de Bouisse et des éleveurs du village – leur agneau du Milobre était succulent- , de la cave coopérative de Talairan et de la ferme Les Chamoises à Lairière. C’est aussi la vocation d’un telle journée de faire découvrir à tous ceux qui se joignent à nous et venant parfois de très loin  les produits du terroir du Pays Cathare, des Corbières et du canton de Mouthoumet. Merci à tous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


3e journée René Nelli 2011. Un beau moment de culture populaire.

14 juillet 2011
Journée René Nelli 2011. © J.-Cl. Peytavie

Nous étions près d’une centaine de personnes, à Bouisse le 25 juin dernier chez René Nelli, accueillis par Elisabeth et Philippe Ramon, le maire de Bouisse, Francis Baron, l’Association « Les Bons vivants » et le conseiller général du canton, Hervé Baro.

Merci à tous, aux organisateurs bénévoles, aux intervenants, Franc Bardou, Charles Peytavie, Jacques Charpentier, Gérard Zuchetto et ses amis musiciens de Troubadours Art Ensemble et aux autres qui ont fait de cette troisième journée une réussite et un beau moment de culture.Il ne s’agissait pas d’une manifestation élitiste, étiolée, limitée à quelques spécialistes mais un vrai moment de partage et d’éducation populaire autour du thème choisi « René Nelli. Mots et Musiques ». Voici rassemblés ci-dessous quelques témoignages photographiques de la première partie de cette journée : l’accueil des participants, cour de l’ancienne école du village et  l’intervention pleine d’émotion et d’élégance de Jacques Charpentier dans la salle à manger du château de Bouisse. Grâce à lui, nous avons pu nous replonger plus de quarante ans en arrière au moment de sa rencontre avec son ami René Nelli et suivre au plus près toutes les étapes de leur collaboration à  l’écriture de Beatris de Planissolas, le premier opéra conçu en langue d’oc, créé au Festival d’Aix-en-Provence le 22 juillet 1971.

Le succès de cette journée – qui n’aurait pu avoir lieu sans le soutien de tous les habitants de Bouisse, des éleveurs et des producteurs du village, et des vignerons de  la cave coopérative de Talairan – nous encourage d’ores et déjà à imaginer avec le concours de tous un prochain rendez-vous le 23 juin 2012.Nous mettrons prochainement en ligne d’autres photographies de cette journée René Nelli 2011, en particulier celles de la très belle intervention de Gérard Zuchetto et des musiciens de Troubadours Art Ensemble.Lire ici le programme de cette 3e journée René Nelli à Bouisse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Revue de presse de la 3e journée René Nelli à Bouisse

30 juin 2011

Voici la revue de presse concernant la 3e journée René Nelli. Bonne lecture!

3e journée René Nelli L’Indépendant du Midi, édition de Carcassonne, jeudi 23 juin 2011

3e journée René Nelli L’Indépendant du Midi, édition de  Carcassonne, vendredi 24 juin 2011

3e journée René Nelli L’Indépendant du Midi édition de Carcassonne, samedi 25 juin 2011

3e journée René Nelli La Dépêche du Midi édition de Carcassonne, vendredi 24 juin 2011


%d blogueurs aiment cette page :