L’archéologie des fortifications médiévales, enjeux et questionnements

20 juillet 2011

Lastours. © Franc Bardou

Pour la troisième année consécutive, l’Amicale laïque de Carcassonne organise du 25 au 29 juillet à Carcassonne et à Lastours (Aude) son université d’été consacré aux en enjeux et questionnements de l’archéologie médiévale. Cette année, la première partie de ce rendez-vous permettant la rencontre entre professionnels, chercheurs et grand public abordera les profondes mutations qu’a connu ces dernières années le monde de l’archéologie:spécialisation de plus en plus grande des savoirs produits, professionnalisation accrue, diversification des débouchés et donc des statuts, ouverture de l’archéologie préventive à la concurrence, intensification de la demande sociale,etc. Par leur ampleur, les adaptations que ces évolutions commandent génèrent fatalement paradoxes, résistances et malaises. Ceux-ci se sont manifestés avec d’autant plus d’acuité que l’archéologie, aux antipodes de l’autarcisme, multiplie les voisinages, à savoir ceux, composites, des disciplines soeurs (l’histoire,l’architecture…), des associations et sociétés savantes, des élus, des collectivités, des aménageurs, des visiteurs, des citoyens.

Pour répondre aux questions que l’archéologue se pose aujourd’hui quant à son devenir, il ne saurait faire l’économie du dialogue avec les interlocuteurs d’horizons divers avec lesquels il collabore, à un moment ou un autre. L’ambition de la première partie de l’Université d’été, localisée à Carcassonne, ouverte à tous, est précisément de mobiliser ces différents points de vue, non seulement pour donner des tenants et aboutissants de l’archéologie d’aujourd’hui une idée plus juste, mais aussi pour contribuer à la réflexion qu’exige le passage à l’archéologie de demain.

La deuxième partie de l’Université d’été, dont les séances auront lieu à Lastours, à l’ombre de ses quatre châteaux, sera consacrée à « La fortification médiévale », sujet d’étude actuellement en crise : grâce à des interventions pluridisciplinaires, différentes approches concernant les fortifications du sud de la France pourront être comparées : le Château comtal de Carcassonne et les châteaux de Lastours;  le château de Citou, Minerve, Hautpoul et le château de Caseneuve dans le Vaucluse.

Lieux :
25/26 juillet : Auditorium, ancienne Chapelle des Jésuites, Rue des études, 11000 Carcassonne
27 juillet : Site des quatre châteaux, 11600 Lastours
28/29 juillet : Salle polyvalente, Accueil des Châteaux, 11600 Lastours

Entrée libre

Programme complet de l’Université d’été 2011


Rando-découverte Histoire à Citou et dans la vallée de l’Argent-double

30 juin 2011

La chapelle Saint-Jean de Citou - ©Franc Bardou

Le 9 avril 2011, les futurs membres de l’Association d’Etudes du Catharime / René Nelli, rejoints par les membres de  l’Association Patrimoines – Vallées des Cabardès, ont organisé leur premier rendez-vous public commun. C’est accompagné par un peu plus d’une centaine de personnes que Jean-Claude Capéra, Franc Bardou et Charles Peytavie ont commenté cette visite du territoire de la commune de Citou et  de cette partie de la vallée de l’Argent-double, depuis la chapelle Saint-Jean de Citou jusqu’aux ruines du château surplombant le village. Ce fut bien sûr  l’occasion d’évoquer l’histoire du catharisme dans cette partie de la Montagne Noire mais aussi de mieux saisir le rôle politique joué par la famille de Saissac dans cette vallée et d’expliquer comment l’abbaye bénédictine de Caunes toute proche a été l’un des pôles majeurs de la lutte antihérétique dans cette région à cheval entre le Cabardès et le Minervois. Enfin, moment très attendu par tous les randonneurs arrivés au bout de ce parcours: dans les ruines du château de Citou, Franc Bardou a enchanté son auditoire par sa connaissance parfaite des troubadours de la Montagne Noire, de leurs poésies et de leurs chants. Devant le succès de cette randonnée, belle rencontre entre les deux associations partenaires, les participants se sont d’ores et déjà donnés rendez-vous l’année prochaine pour partir à la découverte du village de Cabrespine et de son territoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.