Un rendez-vous à ne pas manquer : Le 63e Congrès de la Fédération des Sociétés Savantes de Midi-Pyrénées à Castres, les 6,7 et 8 octobre à Castres sur le thème : Les rapports entre les religions, dans le Midi, des origines à nos jours. Le catharisme et le valdéisme au programme.

3 juillet 2017

Le 63 congrès de la Fédération historique Midi-Pyrénées se tient à Castres du 6 au 8 octobre 2017, à l’invitation de la Société culturelle du Pays castrais et de la Société des sciences, arts et belles-lettres du Tarn.

Des ateliers consacrés au catharisme et au valdéisme avec Anne Brenon, Charles Peytavie, Henri Barthès, Pilar Jimenez et Philippe-Joseph Jacquin.

En cette année de commémoration du 500 anniversaire de la réforme, le sujet en est Les rapports entre les religions, dans le Midi, des origines à nos jours. Dans une perspective largement interdisciplinaire, et sur la longue durée, il souhaite apporter des éclairages sur les relations entre toutes formes de religions (du paganisme aux monothéismes contemporains, en prenant en compte les engagements spirituels les plus divers, ainsi que les convictions a-religieuses ou antireligieuses affirmées), des relations les plus conflictuelles aux plus apaisées, du sommet à la base des sociétés.

Serait bien sûr envisagée l’attitude des pouvoirs nationaux et locaux à l’égard de ces relations entre religions, en abordant notamment sous l’angle historique la question du traitement (indifférence, hostilité, enseignement…) du fait religieux dans l’enseignement.

A noter des ateliers consacrés au hérésies médiévales, le valdéisme et le catharisme:

Le vendredi 6 octobre à  16 h 15 :

Atelier 1 : Vaudois et juifs dans le Midi méditerranéen.

  • Barthès (Henri), majoral du Félibrige, président de la Société archéologique scientifique et littéraire de Béziers : Les vaudois à Béziers et dans le Biterrois entre albigeois et catholiques ; leurs traces littéraires dans le Breviari d’Amor de Matfre Ermengaud
  • Bonnet (Chloé), doctorante à l’université Perpignan Via Domitia, Centre de recherche sur les sociétés et environnements en Méditerranée (CRESEM)/groupe de recherches Jacov (de Juifs à Chrétiens à l’origine des Valeurs) Histoire juive, sources chrétiennes :  : Les communautés juives et notariat chrétien de Perpignan à Gérone, 1285-1360
  • Maugin (Sarah), doctorante à l’université de Perpignan-Via Domitia, Centre de recherche sur les sociétés et environnements en Méditerranée (CRESEM)/groupe de recherches Jacov (de Juifs à Chrétiens à l’origine des Valeurs) :  Les relations entre les maîtres juifs et les chrétiens au regard des actes notariés (Perpignan, c. 1380-1420)

Le samedi 7 octobre à  9 h 15 :

Atelier 1 : Marginalités et hérésies au Moyen Age.

  • Jacquin (Philippe-Joseph), moine bénédictin, abbaye Saint Benoît d’En Calcat, chargé d’enseignement à la faculté de droit canonique de l’Institut catholique de Toulouse  : Périphéries et marginalités en regard de quelques textes conciliaires et synodaux médiévaux
  • Peytavie (Charles), président de la Société d’études scientifiques de l’Aude et membre de l’AEC : Les évêques et le clergé du diocèse de Carcassonne à l’épreuve de la lutte anti- hérétique au tournant des 12 et 13 siècles
  • Brenon (Anne), archivsite-paléographe, membre fondateur du CIRCAED, Amis des Archives de l’Ariège : Les communautés cathares dans la société de la Montagne Noire au début du 13 siècle. Un exemple de coexistence pacifique ?
  • Jimenez (Pilar), enseignante, chercheur associé FRAMESPA, membre du CIRCAED : La dispute entre catholiques et bons hommes à Montréal, en 1207

A noter également le vendredi 6 octobre à partir de 14 h un intervention de notre ami et membre de l’AEC et de la SESA Gauthier Langlois sur le thème : Aux origines de la chanson de geste Guillaume d’Orange : traditions historiques et légendaires musulmanes et chrétiennes autour de la razzia sarrasine de 793 en Languedoc.

Tout le programme du congrès est à lire ici: Programme du 63e Congrès à Castres 

Le bulletin d’inscription est à télécharger ici :bulletin d’inscription au 63e Congrès à Castres

Publicités

Samedi 22 avril 2017. BALADE-DECOUVERTE SUR LES PAS DES CATHARES AUTOUR DE SALSIGNE EN CABARDES.

24 mars 2017

BALADE-DECOUVERTE SUR LES PAS DES CATHARES AUTOUR DE SALSIGNE.

Samedi 22 avril 2017. Comme chaque année, l’Association d’Etudes du Catharisme / René Nelli s’associe avec l’association « PATRIMOINES, vallées des Cabardès » et vous invite à une balade-découverte en Cabardès sur les pas des cathares, cette année,autour de Salsigne.
Au cours de cette balade découverte, l’historien médiéviste Charles Peytavie évoquera l’histoire de Salsigne au Moyen Age et plus particulièrement au temps des cathares, de la Croisade albigeoise et de l’Inquisition.
Proche du village fortifiée de Cabaret, tête de pont de l’Eglise cathare du Carcassès dès le XIIe siècle et résidence régulière de son évêque, la communauté de Salsigne est évidemment très tôt concernée par le catharisme. A partir de 1209, son destin est évidemment lié au sort de la famille de Cabaret qui possède ce territoire. Plusieurs de ces habitants s’impliquent dans la lutte contre les croisés. Ainsi en 1240, tandis que le vicomte Trencavel prépare le siège de Carcassonne, les habitants de Salsigne s’impliquent dans cette tentative de reconquête en surveillant la garnison de Cabaret. Ils continuent aussi de recevoir régulièrement les Bons hommes pourchassés par l’Inquisition et les agents des évêques de Carcassonne dans le deuxième moitié du XIIIe siècle (l’évêque cathare Pierre Poullain, les Bons hommes Raymond Mazelier, Pierre Marty ou Guilhem Pagès). Pour toutes ces raisons, plusieurs croyants de Salsigne seront condamnés par l’Inquisition. Nous verrons plus particulièrement quel sort fut réservé à l’un d’entre eux, Gallard Vassal, coupable du « crime d’hérésie » et relaps.

Chapelle Saint-Julien Sainte Basilisse (près de Salsigne).

De Salsigne, nous arriverons au cimetière de Saint-Julien et Sainte-Basilisse, avec l’ancienne chapelle ruinée. L’occasion d’évoquer quelques éléments patrimoniaux avec Jean-Claude Capéra et au retour, au cœur de Salsigne, nous aurons une visite commentée du bâti et de l’église Saint-Saturnin rénovée.

Franc Bardou, poète et écrivain, membre de l’Acadèmia Occitana et spécialiste des troubadours et de l’œuvre de René Nelli, nous accompagnera lui aussi de cette balade découverte. Au gré du parcours, il évoquera les troubadours du Carcassès et les auteurs et écrivains de langue d’oc qui ont célébré le Cabardès et la Montagne Noire.

Rendez-vous le samedi 22 avril à 13 h 45, parking du cimetière à l’entrée de Salsigne venant de la vallée de l’Orbiel. Balade facile d’environ 6 km sous l’entière responsabilité de chacun des participants, prévoir de bonnes chaussures de marche.


Le programme de notre prochaine rando-découverte est fixé. Rendez-vous à Cabrespine, en Cabardès, le 14 avril 2012.

13 mars 2012

Les ruines du château de Cabrespine. © Jean-Claude Capéra.

L’AEC / René Nelli prépare ses prochains rendez-vous. Comme l’année dernière, en partenariat avec  l’association «PATRIMOINES, vallées des Cabardès », nos bénévoles ont mis en place le  programme d’une nouvelle Rando-découverte . Cette année, nous vous proposons de partir, le samedi 14 avril 2012 sur les pas des Bonshommes dans la vallée du Clamous, autour du village de Cabrespine, en Cabardès, sur les flancs sud de la Montagne noire. Rendez-vous prévu à 13 h 30, sur le  parking du Gouffre de Cabrespine pour une randonnée moyenne de 3 h  environ. Bonnes chaussures recommandées.

Au cours de cette randonnée-découverte, sur un parcours mis au point par Jean-Claude Capéra, Charles Peytavie évoquera l’histoire des cathares dans cette partie du Cabardès, la situation de Cabrespine au temps de la Croisade albigeoise, les liens de l’ancien prieuré Saint-Pierre de Cabrespine avec l’abbaye de Lagrasse ou encore le sort du château de Cabrespine après la Croisade lorsqu’il devint le siège d’une petite garnison du roi de France. Quant à Franc Bardou, il évoquera, avec son talent habituel, les troubadours de la Montagne Noire et du Cabardès et reviendra sur l’évolution de la culture d’oc dans cette partie des anciennes terres des Trencavel et de l’abbaye de Lagrasse au XIIe et XIIIe siècles.


Rando-découverte Histoire à Citou et dans la vallée de l’Argent-double

30 juin 2011

La chapelle Saint-Jean de Citou - ©Franc Bardou

Le 9 avril 2011, les futurs membres de l’Association d’Etudes du Catharime / René Nelli, rejoints par les membres de  l’Association Patrimoines – Vallées des Cabardès, ont organisé leur premier rendez-vous public commun. C’est accompagné par un peu plus d’une centaine de personnes que Jean-Claude Capéra, Franc Bardou et Charles Peytavie ont commenté cette visite du territoire de la commune de Citou et  de cette partie de la vallée de l’Argent-double, depuis la chapelle Saint-Jean de Citou jusqu’aux ruines du château surplombant le village. Ce fut bien sûr  l’occasion d’évoquer l’histoire du catharisme dans cette partie de la Montagne Noire mais aussi de mieux saisir le rôle politique joué par la famille de Saissac dans cette vallée et d’expliquer comment l’abbaye bénédictine de Caunes toute proche a été l’un des pôles majeurs de la lutte antihérétique dans cette région à cheval entre le Cabardès et le Minervois. Enfin, moment très attendu par tous les randonneurs arrivés au bout de ce parcours: dans les ruines du château de Citou, Franc Bardou a enchanté son auditoire par sa connaissance parfaite des troubadours de la Montagne Noire, de leurs poésies et de leurs chants. Devant le succès de cette randonnée, belle rencontre entre les deux associations partenaires, les participants se sont d’ores et déjà donnés rendez-vous l’année prochaine pour partir à la découverte du village de Cabrespine et de son territoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.



%d blogueurs aiment cette page :