Toujours en kiosque ce mois-ci, un numéro de la revue Archéothéma sur les châteaux en Pays cathare.

13 août 2012

La revue d’Histoire et d’Archéologie grand public Archéothéma propose cet été un numéro consacré aux cathares et aux châteaux du Pays cathares piloté par les historiens médiévistes Gauthier Langlois et Charles Peytavie. Ce numéro est disponible en kiosque ou sur commande sur le site de l’éditeur. N’hésitez pas à le demander auprès de votre buraliste ou libraire si vous ne le trouvez pas en présentation dans les rayons.

L’éditorial et la présentation du magazine est à lire sur le site d’Archéothéma: http://www.archeothema.com/numero/les-chateaux-en-pays-cathare.htm.

Au sommaire de ce dossier, auquel l’AEC / René Nelli est étroitement associée (merci au passage à l’éditeur d’avoir publié une présentation substantielle de notre association), présente une série d’articles proposant de renouveler le regard porté sur les châteaux du Pays cathare à travers les recherches historiques et archéologiques les plus récentes:

Gauthier Langlois. L’affirmation de la seigneurie castrale dans le Midi au temps du catharisme.

Marie-Elise Gardel. Le site rupestre du Baux de Moussoulens.

Charles Peytavie. La société du Paratge.

Charles Peytavie. Cathares ou Albigeois. Vie et mort des Eglises dissidentes du Midi de la France.

Guilhem Baro et Hannes Ceulemans. Termes, de la résidence seigneuriale à la forteresse royale (Xe-XIVe siècle).

Gauthier Langlois. Le Pays cathares. Les mines et les castra.

Thomas Charpentier. Fenouillet. Un centre de pouvoir vicomtal antérieur au XIIIe siècle.

Charles Peytavie. La guerre de siège au cours de la Croisade albigeoise.

Gauthier Langlois. Termes, un siège exemplaire.

Gauthier Langlois. « La rébellion contre le roi » Le siège de la Cité de Carcassonne (1240).

Charles Peytavie. Retrouver Montségur. L’invention archéologique d’un haut lieu.

Charles Peytavie. Les forteresses du Lys et de la foi. Le grand oeuvre de saint Louis.

Dominique Baudreu. Les villages neufs de l’après Croisade albigeoise.

Gauthier Langlois. Qui sont les véritables constructeurs des forteresses royales ?

Gauthier Langlois. Du vicomte au sénéchal. Le château de Carcassonne avant et après la Croisade albigeoise.

Léna Hessing. Les archevêques de Narbonne, bâtisseurs et mécènes d’avant-garde.

A noter que plusieurs photographies de ce dossier sont l’oeuvre de notre ami photographe Patrick Courault et que vous pourrez découvrir pour la première fois les images du château de Montségur en 3D, tel qu’il était au XVIIe siècle, dues à Tristant Bergerot (http://www.espritcathare.org/) et à l’équipe du Musée de Montségur.

Publicités

Carcassonne au temps des cathares. Une conférence de Marie-Elise Gardel sur un faubourg de la Cité sorti de terre.

15 septembre 2011

Les fouilles du site de Granholet - février 2010. © Charles Peytavie.

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, la Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude  lève le voile sur un quartier médiéval disparu de la Cité de Carcassonne :

Granolhet, le faubourg de la Cité sorti de terre.

Vu la faible quantité d’informations archéologiques dont on dispose à ce jour sur les abords de la Cité au temps des Trencavel et de la Croisade albigeoise, les sondages menés entre 2008 et 2010 Porte d’Aude, à l’est du monument, par Marie-Elise Gardel et son équipe de l’Amicale Laïque de Carcassonne contribuent à l’étude de l’évolution urbaine de Carcassonne. C’est à ce jour la seule « fenêtre » que nous possédons sur la ville avant sa destruction dans l’hiver 1240-1241.

Vestiges du faubourg de Granholet - février 2010. photo Charles Peytavie.

Cette séance exceptionnelle est organisée Samedi 17 septembre 2011 à partir de 14 heures à l’auditorium des Jésuites, rue des Etudes, en collaboration avec la ville de Carcassonne. Entré gratuite. Au programme :

– Présentation du contexte historique : Carcassonne au temps de la Croisade, une ville entre deux sièges (1209-1240), par Charles Peytavie, historien médiéviste, président de la Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude.

– Conférence de Marie-Elise Gardel, archéologue médiéviste, Amicale laïque de Carcassonne : Granolhet, le faubourg médiéval de la Cité sorti de terre.  Existant au pied de la Porte d’Aude avant le grand siège de 1240, ce faubourg est détruit à cette date suite à la rébellion du vicomte Trencavel face au roi de France. Après 1247, le souverain capétien autorise pourtant sa reconstruction sur la rive droite de l’Aude, jusqu’en 1260, date d’édification du Bourg Neuf, actuelle ville basse de Carcassonne, sur la rive gauche du fleuve. Les fouilles entreprises entre 2008 et 2010 ont donc permis la découverte d’un jalon important de l’histoire urbaine de la Cité et de la ville basse de Carcassonne.


%d blogueurs aiment cette page :