9e Journée René Nelli au château de Bouisse, samedi 24 juin 2017. Le programme définitif et le bulletin d’inscription.

2 juin 2017

9e Journée René Nelli, le samedi 24 juin 2017 au château de Bouisse au coeur des Corbières (Aude)
Les horizons méditerranéens du catharisme et du Trobar.

Avec Clélia Bergerot, Gérard Zuchetto
Charles Peytavie, Franc Bardou, Muriel
Batbie Castell et Lakhdar Hanou

Journée organisée par l’Association d’Etudes Cathares René Nelli en collaboration avec l’Association des Amis du Château de Bouisse, la commune de Bouisse et Philippe Ramon, propriétaire du château de Bouisse, avec le soutien de la communauté de communes Région Lézignanaise, Corbières et Minervois, le conseil départemental de l’Aude et les vignerons des Terroirs du vertige.

Télécharger en cliquant ici le Programme et bulletin d’inscription pour la 9e Journée René Nelli à Bouisse samedi 24 juin 2017

9 h 30 : Rendez-vous à la mairie de Bouisse.
Accueil par Annie Lambert, présidente de l’AEC / René Nelli, par Philippe Ramon, président des Amis du château de Bouisse, par Francis Baron, maire de Bouisse, par Hervé Baro vice-président du conseil départemental de l’Aude et par Michel Maïque, président de la Communauté de communes Région Lézignanaise, Corbières et Minervois
Café et viennoiseries.

10 h : Montée au château de Bouisse. 

10 h 15 : Les horizons méditerranéens de René Nelli.
Franc Bardou, écrivain et poète occitan, évoquera l’Homme Méditerranéen tel que l’ont imaginé René Nelli, Joë Bousquet et les Cahiers de Sud, entre 1942 et 1943, dans un magnifique effort dissident, durant une période si obscure de l’histoire européenne où un certain nord, délirant, prétendait à la toute-puissance. Contextualiser l’effort d’imagination permet en effet de mieux comprendre ces rêveries créatrices si fécondes.

 

10 h 45 : Les influences du Trobar sur la poésie méditerranéenne occidentale.
Gérard Zuchetto, spécialiste des troubadours, compositeur et directeur artistique de l’enregistrement de la totalité des chants sauvegardés de ces poètes lyriques, illustrera pour nous comment et combien les littératures italiennes et catalanes naissantes ont puisé à la poésie occitane médiévale, pour devenir ce qu’elles sont encore aujourd’hui. A cette occasion, il présentera au public la monumentale anthologie des troubadours, La TROBA, l‘invention lyrique occitane des troubadours, plus de 800 pages, qu’il vient d’éditer chez TrobaVox éditions. L’ouvrage, préfacé par Franc Bardou, présente 110 troubadours et plus de 300 chansons dans leur intégralité en occitan avec les traductions en français. Il propose aussi un lexique du Trobar et des réflexions personnelles de l’auteur sur la recréation et l’interprétation musicales aujourd’hui.

11 h 30 : Des jardins d’al-Andalus aux jardins d’Occitanie. Les liens entre la poésie andalouse et la lyrique des troubadours. Clélia Bergerot. Doctorante en Sciences du langage à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.
La poésie des troubadours a marqué d’une empreinte toute particulière la production littéraire européenne. Le XIIe siècle « occitan » et « courtois » a vu émerger cette poésie lyrique dont la «muse » par excellence était la Dame. Or dans la poésie andalouse arabe – qui comprend aussi bien les poèmes de tradition classique orientale que la poésie strophique inventée au Xe siècle en Espagne musulmane – on constate un phénomène similaire.

L’amour est un sujet de prédilection et particulièrement l’amour en tant que soumission à l’être aimé. Mais les éléments d’analogie entre les deux lyriques sont bien plus nombreux, raison pour laquelle les idées de parenté et d’influence de la poésie arabe d’al Andalus sur celle des troubadours ont fait couler beaucoup d’encre. Notre intervention aura pour but de mettre en relief les points communs entre ces deux aires culturelles et leur expression poétique.

12 h 45 : Discussion, dédicaces.

13 h – 15 h : repas en commun. Apéritif offert par les vignerons des Terroirs du vertige (http://terroirsduvertige.com)

 

15 h : Les horizons méditerranéens du catharisme.

Charles Peytaviehistorien médiéviste, spécialiste du catharisme. A travers quelques exemples significatifs puisés dans l’historiographie la plus récente, nous nous proposons de porter un nouveau regard vers ces horizons méditerranéens du catharisme.

Depuis plus d’une décennie, les questions sur ce sujet se sont renouvelées sans que parfois le grand public en ait toujours eu conscience ou qu’on lui présente sincèrement l’ampleur réelle des interrogations qu’il suscite. Ce voyage au cœur de la démarche historienne nous mènera depuis l’Occitanie aux rivages de l’Italie et de la Sicile jusqu’au cœur de l’empire byzantin, dans les communautés chrétiennes latines de Constantinople.

 

15 h 45 – 17 h : Concert MiegterranaMéditerranéeFin’Amor. Chants d’amour méditerranéens.
Chant : Muriel Batbie Castell ; Oud (luth arabe) : Lakhdar Hanou.
A la fin du XIe siècle, apparaît dans le sud de l’Europe une merveilleuse poésie lyrique, celle des troubadours. La chanteuse Muriel Batbie Castell et le joueur de oud Lakhdar Hanou nous font découvrir ces poètes occitans et nous emmènent aussi en voyage autour du bassin méditerranéen (Catalogne, Castille, Portugal, Maghreb, Grèce, Italie) avec des mélodies envoûtantes, riches et libres d’improvisation.
http://www.muriel-batbie-castell.com/

 

 

Publicités

Carcassonne. Samedi 25 mars. Paroles d’écrivain. Rencontre avec l’écrivain et essayiste Alem Surre Garcia. Un entretien autour de l’héritage du Génie d’Oc, René Nelli et Joe Bousquet, animé par Franc Bardou. Carcassonne, Auditorium de la chapelle des Jésuites. 15 h 30. Entrée libre et gratuite.

13 mars 2017

Samedi 25 mars 2017. 15 h 30, Carcassonne, Auditorium de la chapelle des Jésuites. A la suite de notre assemblée générale.Entrée libre et gratuite.

Paroles d’écrivain. Rencontre avec l’écrivain et essayiste Alem Surre Garcia. Un entretien autour de l’héritage du Génie d’Oc, René Nelli et Joe Bousquet, animé par Franc Bardou.

Alem Surre-Garcia est né en Comminge, au sud de Toulouse, en 1944.
Il se passionne pour l’Histoire — surtout pour l’Histoire de l’Art — et plus particulièrement pour la culture occitane.
« À la fois philosophe, écrivain, conférencier, il fut chargé de mission pour la langue et la culture occitanes au Conseil Régional de Midi-Pyrénées de 1990 à 2006. Il s’efforce de porter l’héritage des carrefours historiques entremêlés du monde ouvrier des Pyrénées Centrales, avec ses fraternités de classe entre montagnards occitans et émigrés espagnols, basques ou catalans, mais aussi des temps plus lointains, où se sont croisées les Espagnes juives, musulmanes, chrétiennes, et l’Occitanie. Il n’a de cesse d’énoncer et de révéler les influences andalouse et mozarabes longtemps occultées sur le patrimoine occitan.

Dans ses conférences, spectacles, expositions, l’écrivain Alem Surre-Garcia présente l’histoire « trop souvent cachée », des mouvements, des confrontations, des échanges, entre l’Occitanie et ses deux orients : l’orient arabo-musulman d’Al-Andalous et le Moyen-Orient de Tripoli et de Jérusalem. Le public est irrésistiblement entraîné dans ces voyages à travers les lieux et les temps par la verve de l’auteur soutenue par les images, les vidéos, les cartes numérisées, et, pour les conférences-concerts, les musiciens conjugant l’Orient et l’Occident.

Grenade. Andalousie. Photo Franc Bardou.

Cependant, s’il est surtout connu pour ses nombreuses conférences, l’écrivain l’est hélas un peu moins pour son œuvre littéraire, pourtant fort importante et originale. En dehors de ses essais, il a publié plusieurs romans, mais aussi des poèmes, des œuvres scéniques, mises en spectacles par des troupes d’artistes venant d’horizons proches et lointains, unis par un même désir d’harmonie expressive et une joie de mettre nos différences et nos ressemblances en commun au service de la création contemporaine. A l’image de son travail relationnel et intellectuel, l’œuvre de cet auteur s’élance comme un arc-en-ciel par dessus les mers et les continents, pour relier les cœurs.

Et c’est à l’écrivain, à l’auteur du Libre del doble despartible en particulier, que l’AEC souhaite donner la parole. Dans cette œuvre étrange et fascinante, Alem Surre-Garcia semble nous guider dans les méandres clairs et obscurs de l’inconscient collectif, et c’est ainsi qu’il nous donne à rencontrer René Nelli et Joë Bousquet, comme deux phares dans les profondeurs houleuses et ténébreuses de nos âmes modernes.

Les Pyrénées centrales. Photo Franc Bardou.

Laissant un peu le conférencier de côté, au cour d’un entretien, c’est avec le poète et romancier que nous tenterons donc de retisser des liens avec le Génie d’Oc des Cahiers du Sud, celui qu’Alem Surre Garcia a su faire vivre et nous transmettre mieux qu’aucun autre écrivain occitan de sa génération » Franc Bardou.


Samedi 28 juin 2014. 6e Journée René Nelli au château de Bouisse. René Nelli philosophe. Amour de la sagesse et sagesse de l’amour. Avec Jòrdi Blanc, Michel Roquebert, Charles Peytavie, Franc Bardou et la participation de la Compagnie Fées et Gestes.

4 juin 2014
René Nelli, professeur de philosophie en 1936.

René Nelli, professeur de philosophie, en 1936.

Samedi 28 juin 2014.

Pour la 6e année consécutive, retrouvez votre rendez-vous annuel dédié à la mémoire de l’historien et poète René Nelli à Bouisse (Aude), au cœur des Corbières.

Cette année,  les organisateurs ont choisi de consacrer cette journée à René Nelli philosophe. Amour de la sagesse, sagesse de l’amour.

Voici le programme détaillée de cette journée :

Retrouvez le programme et le bulletin d’inscription en fichier pdf en cliquant ci-dessous:

Programme 6e Journée René Nelli à Bouisse 2014

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

09 h 30 : Rendez-vous à la mairie de Bouisse

Accueil par Annie Lambert, présidente de l’AEC / René Nelli, par Philippe Ramon, président des Amis du château de Bouisse, par Francis Baron, maire de Bouisse et par Hervé Baro, conseiller général et vice-président de la Communauté de Communes de la Région Lézignanaise Corbières et Minervois. Café et viennoiseries.

10 h : Montée au château de Bouisse.
Accueil et lectures tout au long de la journée
par la Compagnie Fées et Gestes.

René Nelli dans son bureau Rue du Palais à Carcassonne.

René Nelli dans son bureau Rue du Palais à Carcassonne.

René Nelli, un parcours en philosophie.
Par Charles PEYTAVIE, historien, spécialiste du catharisme.
Retour en quelques dates sur le parcours philosophique de René Nelli.

Nelli – Jaurès, des points de rencontres insoupçonnés.
Par Jòrdi BLANC, docteur en philosophie, maître ès sciences économiques, auteur de plusieurs ouvrages sur Jean Jaurès et éditeur de ses Œuvres philosophiques. René Nelli avait huit ans lors de l’assassinat de Jaurés. Outre l’engagement socialiste, philosophes tous deux, c’est leur métier qui permet de les rapprocher. Mais que peut-il y avoir de commun entre la poétique et puissante métaphysique de La Réalité du monde sensible de Jean Jaurès et la philosophie du catharisme et de l’éros de René Nelli? Or, profondément albigéiste, Jaurès n’ignore rien du catharisme. Et, au-delà du monde phénoménal, sur lequel ils divergent, une commune aspiration à la transcendance les réunit.

René Nelli, un philosophe surréel.
Par Franc BARDOU, écrivain et essayiste, spécialiste de l’oeuvre de René Nelli. Platon chassait les poètes de sa cité républicaine, mais René Nelli est pourtant parvenu à approfondir sa révolution surréaliste méditerranéenne à partir des conceptions néoplatoniciennes de Plotin, puis dans une belle harmonie avec de grands penseurs de son siècle, Alquié, Bachelard, Jung, Corbin, mais aussi Laborit ou même encore Heidegger, tandis que le pessimisme du regard qu’il posait sur notre monde semble nous renvoyer à celui de Schopenhauer. René Nelli est vraiment un poète palpitant au cœur de la philosophie.

12 h 30 : Repas, salle de l’ancienne école du village.

14 h 45 : Au château de Bouisse.

Sur un texte de René Nelli : « Introduction à une dialectique
du bien et du mal ».
Par Michel ROQUEBERT, historien, spécialiste du catharisme. En 1943, René Nelli participe à un numéro spécial des Cahiers du Sud, réalisé sous la direction de Joë Bousquet et de Jean Ballard et qui paraît sous le titre Le Génie d’Oc et l’homme méditerranéen. Etudes et poèmes. Sa contribution à cet ouvrage collectif fut un article intitulé Introduction à une dialectique du bien et du mal, avec, en surtitre : Esprit d’une métaphysique d’oc. Il s’agit d’une pure réflexion philosophique, laquelle s’avère quelque peu paradoxale. Si le mot de catharisme, en effet, n’y est pas prononcé une seule fois, cette réflexion n’en constitue pas moins une approche de ce qu’il y a de plus profond, philosophiquement parlant, dans la religion cathare.

Bouisse. © Photo Franc Bardou.

Bouisse. Photo Franc Bardou.

 

16 h 00 : Lecture théâtralisée par la Compagnie Fées et Gestes de plusieurs scènes du «Mystère» Beatris de Planissolas
Mise en espace sur la terrasse du château
Avec Esther Candaës et Jean-Louis Manceau avec la participation de Franc Bardou

16 h 45 : Fin de la journée


René Nelli par Yves Rouquette (Banquet du Livre d’automne à Lagrasse, novembre 2011)

14 juin 2012

Le 11 novembre 2011 au Banquet du Livre d’automne à Lagrasse, organisé par l’association Marque Page, l’écrivain Yves Rouquette dressait un très émouvant et truculent portrait de son ami René Nelli. Merci aux organisateurs de cette manifestation d’avoir mis en ligne un extrait de la captation vidéo de cette magnifique intervention :


A Lagrasse, le Banquet du livre d’automne 2011 évoque les poètes René Nelli, Joe Bousquet et Pierre Reverdy.

10 octobre 2011

René Nelli © ADA

Du 11 au 13 novembre 2011, l’abbaye de Lagrasse (11) accueille la manifestation littéraire, Le Banquet de Lagrasse, intitulée cet automne L’esprit du Lieu. 

 

 

Une belle occasion de redécouvrir les oeuvres des trois grands poètes audois au centre de ces rencontres : René Nelli, Joë Bousquet et Pierre Reverdy :

Vendredi 11 novembre 2011 : Les lieux de la poésie
10 h : Ouverture de la librairie et du bistrot du Banquet
16 h : La poésie comme résistance, conférence introductive de Jérôme Thélot.
17 h : Bousquet, Nelli : « Le Génie d’Oc » : Rencontre-lecture avec le poète Yves Rouquette
18 h 30 : Bousquet, Nelli : L’aventure des Cahiers du Sud : Rencontre-lecture avec Alain Paire
21 h 30 : Soirée lecture : les poètes et écrivains Marc Blanchet, Alain Freixe, Alain Paire et Yves Rouquette lisent leurs textes.
 
Présence, je te désire
forme de mon désir
et je m’éveille de te perdre.
René Nelli, Présence, Chantiers, 1929.
 
Samedi 12 novembre 2011 : Du spirituel dans la poésie
10 h : Ouverture de la librairie et du bistrot du Banquet
11 h : Projection, suivie d’une discussion, du film de Pierre Dumayet et Robert Bober, Pierre Reverdy : 1889-1960
15 h : Œuvres complètes de Reverdy, avec Étienne-Alain Hubert
16 h : Rencontres-lectures avec Marc Blanchet et Alain Freixe
17 h 30 : Discussion avec Marc Blanchet, Alain Freixe, Étienne-Alain Hubert et Jacques Réda.
21 h 30 : Concert : Gérard Zuchetto chante les poètes du Sud : Joe Bousquet, René Nelli et Pierre Reverdy.
 
Dimanche 13 novembre 2011 : La poésie contre la mort : Éros, vie et poésie
10 h : Ouverture de la librairie et du bistrot du Banquet
11 h : L’héritage littéraire : que nous ont transmis Joe Bousquet, René Nelli et Pierre Reverdy ? avec Marc Blanchet,
Béatrice Commengé, Thierry Martin-Scherrer, Jacques Réda, Yves Rouquette et Jérôme Thélot
14 h 30 : Rencontre avec Jacques Réda, Thierry Martin-Scherrer
15 h 30 : Rencontre avec Katy Barasc, Nicolas Brimo, Béatrice Commengé
16 h 30 : Lecture musicale de clôture par Béatrice Commengé, Thierry Martin-Scherrer et Jacques Réda.
 
Plus de renseignements sur les invités de ce banquet d’automne sur le site de la maison du Banquet.

Le Centre Joe Bousquet rend hommage à Thierry Bouchard, éditeur de René Nelli

30 septembre 2011

Le Centre Joë-Bousquet accueille à Carcassonne, à la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdun, jusqu’au 26 novembre, une exposition consacrée au travail de Thierry Bouchard (1954-2008), poète, imprimeur, éditeur et typographe. Le vernissage aura lieu le vendredi 30 septembre à 18 h et sera suivi le samedi 01 octobre de rencontres sur la création poétique autour des figures de René Nelli, Joë Bousquet, Jean Malrieu et Gaston Puel. Le programme est déjà en ligne sur ce blog.

En 1976, Thierry Bouchard collabore avec René Nelli duquel il édite dans sa collection La Louve d’hiver, un court recueil de poèmes intitulé Cinq poèmes du chanvre indien, avec quatre lithographies d’Adrien M. Dax.

En 1979, parait un nouveau recueil tiré à 333 exemplaires de 25 poèmes de René Nelli, Les poèmes du chanvre indien dans la collection Terre, dirigée par Gaston Puel et Thierry Bouchard, reprenant des poèmes composés par René Nelli entre 1975 et 1978.

Parmi ces poèmes figure cette courte méditation sur l’univers et le néant, parue pour la première fois dans la revue Solaire, n°22-23, automne 1978:

Quelqu’un là-haut dort de plaisir

Le ciel avec ses étages d’étoiles

sa solide grappe de coexistence me rassure

ou plutôt le naufrage des recommencements

Des souvenirs, indéchiffrables

témoignent d’un passé consolé

ou peut-être d’un bonheur qui jamais

n’a cessé d’être l’avenir

Le néant est toujours veillé

Un compte-rendu de ces rencontres et des informations complémentaires sur les relations entre René Nelli et Thierry Bouchard sont disponibles sous la plume d’Alain Paire sur le site Poezibao.


Regards sur l’écriture poétique de René Nelli. Un cycle de conférences organisé par le Centre Joë Bousquet à Carcassonne.

11 septembre 2011

Dans le cadre des célébrations du trentième anniversaire de la disparition de René Nelli qui ont rythmé toute l’année littéraire du département de l’Aude, le Centre Joë Bousquet organise, le samedi 1er octobre, à la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdunà Carcassonne, une journée de conférences consacrées à l’œuvre poétique de René Nelli et Joë Bousquet. En voici le programme:

Samedi 1er octobre de 10 h 30 à 13 h, regards sur l’écriture poétique chez Bousquet et Nelli

Jean Esmein (écrivain, historien) : « Joë Bousquet, Paul Eluard, Claude-Louis Estève »

Alain Paire (écrivain, critique d’art) : « René Nelli et les profils perdus des Cahiers du Sud : Gabriel Bertin, Pierre Sire »

Alain Freixe (poète) : « René Nelli. Poésie ouverte. Poésie fermée ».

à 15 h, autres regards sur la poésie de René Nelli 

Jean-Claude Xuereb (poète) : sur « Poésie ouverte. Poésie fermée ».

Christian Hubin (poète) : « L’écriture poétique de René Nelli »

Jean-Louis Clarac (poète) : « La langue poétique de René Nelli »

à 16 h 30, Joë Bousquet et l’écriture poétique 

Jean-Marie Barnaud (écrivain, poète), Katy Barasc (philosophe), Anne Gualino (poétesse, musicienne). 

à 17 h 45 : l’écriture poétique chez Nelli, Malrieu et Puel

Pierre Dhainaut (poète) : « Approches d’un château. Le château des poètes ».

Eric Dazzan (essayiste, éditeur) : « Désir et poésie chez Nelli, Malrieu et Puel ».

Plus de renseignements sur le blog du Centre Joë Bousquet :

http://cjbousquet.canalblog.com/archives/2011/09/05/21945396.html


%d blogueurs aiment cette page :