Samedi 23 septembre 2017. Nouvelle Journée découverte sur les traces des cathares en Lauragais, à Avignonet et Montferrand.

23 août 2017

Le village d’Avignonet depuis Montferrand. Photo Franc Bardou.

Avec la participation de Charles Peytavie, historien médiéviste, spécialiste du catharisme, Daniel Bonhoure, historien d’Avignonet, Régis Quinta, président de l’Association Patrimoine et Culture de Montferrand, Georges Massard et Magali Fauré-Cabané, membres de l’Association Patrimoine et Culture de Montferrand.

L’église Notre-Dame de Montferrand (XIVe siècle). Photo Franc Bardou.

Avec le concours des communes d’Avignonet et de Montferrand.

Programme et bulletin de la journée découverte à Avignonet et Montferrand d’inscription en cliquant ici. 

9 h 30-10 h : Accueil à Avignonet au foyer communal, derrière la mairie du village. Stationnement recommandé près du foyer ou à 400 m à proximité de l’église Notre Dame des Miracles.

10 h -11 h : Conférence au foyer municipal : « Le massacre des inquisiteurs à Avignonet (1242). Faits et mémoires», par Charles Peytavie, historien médiéviste, spécialiste du catharisme. Au cours de cette conférence, nous reviendrons évidemment sur les circonstances du massacre des inquisiteurs par le commando descendu de Montségur dans la nuit du 28 au 29 mai 1242. Nous aborderons également les traces laissées par cet événement dans les mémoires occitanes depuis plus de sept cent ans, qu’elles fussent catholiques ou laïques, apaisées ou toujours en conflit. Entre tentative de canonisation des religieux assassinés et rejet de toute réhabilitation des actes de l’Inquisition, le souvenir de cette nuit de mai 1242 n’a jamais cessé d’être au coeur de l’alchimie si délicate en Pays cathare entre mémoire et histoire.

Le « croisé » d’Avignonet. Photo Franc Bardou.

11 h – 12 h 15 : Visite commentée du village d’Avignonet avec Daniel Bonhoure, historien d’Avignonet, auteur du livre «Avignonet Lauragais. Son histoire». Au programme de cette visite : l’évocation de l’histoire médiévale d’Avignonet au temps des Laurac (XIIe siècle), la présence du catharisme avant et après le massacre des inquisiteurs, les vestiges des anciennes fortifications médiévales, l’église Notre-Dame des Miracles (XIVe -XVe siècles), le souvenir des pèlerinages et la mémoire occitane de la Croisade avec la fameuse statue du «croisé» d’Avignonet.

12 h 30 – 14 h 15 : Repas en commun, restaurant «La Dinée».

Vestiges du complexe architectural et cémétérial de Peyre Clouque (IVe-VIIIe siècles). Photo Association Patrimoine et Culture de Montferrand.

14 h 30 – 15 h 45 : Visite de l’église Saint-Pierre d’Alzonne (chevet du XIIe siècle) et du complexe architectural et cémétérial de Peyre Clouque (IVe-VIIIe siècles) avec Régis Quinta, Georges Massard et Magali Fauré-Cabané (Association patrimoine et Culture de Montferrand). Au programme : les vestiges de l’ancienne agglomération d’«Elusio» : les thermes, une église paléochrétienne et une nécropole du VIe siècle composée de 52 sarcophages en pierre et de 140 sépultures.  Dans l’église Saint-Pierre d’Alzonne consacrée en 1098, on découvrira également un ensemble remarquable de 18 stèles discoïdales.

 

 

Stèles discoïdales dans l’église Saint-Pierre d’Alzonne à Montferrand. Photo Association Patrimoine et Culture de Montferrand.

 

16 h – 17 h : Visite commentée du village fortifié de Montferrand (église Notre Dame et porte fortifiée du XIVe siècle). Point de vue remarquable sur le Lauragais et le seuil de Naurouze. Au cours de cette visite, on évoquera l’histoire médiévale du village de Montferrand et celle de sa communauté cathare avant et après la Croisade albigeoise. Guilhem Huc de Montferrand est le frère de la célèbre Bonne femme Blanche de Laurac. Sa fille Alazaïs de Montferrand, devenue elle aussi Bonne femme, aura une influence importante sur les choix religieux de son lignage.  Nous reviendrons aussi  sur le récit du siège de Montferrand par Simon de Montfort en 1211, une année clé de la Croisade albigeoise.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Retour en photos sur la journée découverte à Belpech et en Lauragais (2).

17 mars 2013

Le groupe de l’AEC débute la visite de Saint-Michel-de-Lanès.© Franc Bardou.

Après la visite du village et du château de Belpech, le groupe de l’AEC constitué pour cette journée du 09 mars 2013 a profité d’une belle après-midi de printemps pour visiter deux villages du Lauragais très marqué par la présence du catharisme au XIIe et XIIIe siècles, Saint-Michel-de-Lanès et Baraigne. Nous reviendrons plus en détails dans un prochain post sur les évènements liés au catharisme dans ces deux localités évoqués par notre guide Charles Peytavie.

Le groupe de l'AEC devant le chevet roman de l'église de Baraigne.

Le groupe de l’AEC devant le chevet roman de l’église de Baraigne.© Franc Bardou.

Ce déplacement à Saint-Michel-de-Lanès fut l’occasion pour beaucoup d’entre nous de découvrir une commune au patrimoine très riche: les vestiges de la maison forte médiévale des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, implantés sur place vers 1135, son église Saint-Michel à la façade percée d’un très beau portail de la fin du XVe siècle, huit stèles discoïdales médiévales regroupées dans le cimetière du village.

Détail du portail roman de l'église Notre-Dame de Baraigne.

Modillon placé sur le chevet de  l’église Notre-Dame de Baraigne. © Franc Bardou.

A Baraigne, le groupe a pu visiter la très belle église romane située au centre de cet ancien village ecclésial dépendant, semble-t-il, anciennement de l’abbaye d’Alet. Elle s’impose aujourd’hui comme un chef d’oeuvre de l’art roman régional. Elle présente une nef unique flanquée de deux chapelles formant transept et une abside en hémicycle. Elle conserve à l’intérieur une croix trilobée portant une ancre, une croix grecque et une colombe. Difficile à dater, cette croix, peut-être médiévale, est abusivement désignée comme une « croix cathare ». La journée s’est terminée face au chevet de l’église de Baraigne après avoir examiné les très belles stèles discoïdales gothiques scellées dans le cimetière du village, situé en marge de l’ancien enclos ecclésial.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Samedi 9 mars 2013. Nouvelle journée découverte de l’AEC / René Nelli sur les traces des cathares à Belpech et dans le Lauragais audois.

12 février 2013

montageL’AEC / René Nelli prépare sa rentrée et vous invite dès le samedi 09 mars 2013 à une première journée découverte à Belpech et dans le Lauragais audois.

Au programme de cette journée, d’abord une visite sous la conduite de Franc Bardou et Charles Peytavie du village de Belpech, son château et son église Saint-Sernin et une conférence de Charles Peytavie intitulée:  » Les seigneurs de Belpech au temps du catharisme et de la Croisade albigeoise« . Après le repas, nous partirons à la découverte de deux villages du Lauragais audois au très riche patrimoine médiéval et possédant en particulier de très beaux exemples de stèles discoïdales : Saint-Michel de Lanès et Baraigne.

Cette journée a été organisée pour le compte de  notre association par notre président Philippe Ramon et notre nouvel administrateur Renaud Hertz.

Vous pouvez consulter et télécharger le programme de cette journée  en cliquant sur le lien ci-dessous:

Programme de la journée découverte de l’AEC 09 mars 2012 à Belpech


%d blogueurs aiment cette page :