Samedi 3 Octobre à Laurac (Aude). Journée de conférences autour du catharisme et de la Croisade albigeoise.

28 septembre 2015
Laurac. Photo Franc Bardou.

Laurac. Photo Franc Bardou.

Samedi 3 octobre 2015, le village de Laurac (près de Castelnaudary) accueille une grande journée de conférences grand public sur le thème de la Croisade albigeoise et du catharisme. A l’initiative de Paul Duffy, archéologue irlandais, biographe du comte d’Ulster Hugues II de Lascy, croisé irlandais, venu rejoindre la Croisade de Simon de Montfort en 1209 et devenu pendant au moins neuf ans seigneur de Laurac et de Castelnaudary, cette journée va faire le point sur le parcours de ce seigneur irlandais et présenter le Languedoc au temps de la Croisade.

Au cours de cette journée, vous pourrez assister aux conférences de Paul Duffy, Pilar Jimenez, Florence Guillot, Charles Peytavie, Jean Catalo, Gauthier Langlois et Lucien Ariès.

Sera présentée également toute la journée une exposition retraçant le parcours du seigneur Hugues II de Lascy depuis ses terres irlandaises jusqu’à Carcassonne, Laurac, Castelnaudary et Toulouse. Sera évoquée son rôle déterminant dans la vie religieuse du Lauragais à travers son soutien au futur saint Dominique et aux chevaliers Hospitaliers et la manière dont il sera chassé de Laurac et Castelnaudary en 1221 par le jeune comte de Toulouse. Rentré en Irlande, il retrouve son comté d’Ulster et fera la paix avec la Couronne anglaise jusqu’à sa mort en 1242. L’intégration de Laurac et Castelnaudary dans le comté de Toulouse en 1229 à la faveur du traité de Paris l’empêchera de revendiquer ses terres languedociennes.

Accès aux conférences gratuit, Mairie de Laurac, à partir de 10 h jusqu’à 17 h.

Entrée libre et gratuite
Pour réserver une place veuillez contacter le 04 68 78 12 61

Lieu du colloque: Mairie de Laurac, Place Blanche de-Laurac, à l’entrée du village.

Les organisateurs du colloque ont prévu un buffet froid pour le déjeuner (prix environ 10 euros par personne).

La Réservation est nécessaire sur le numéro 04 68 78 12 61

Venir découvrir, le 3 octobre 2015 dans le charmant village de Laurac-le-Grand, l’histoire peu connue du comte d’Ulster en Lauragais pendant la croisade des Albigeois, les lieux et personnes qu’il a côtoyés, à travers une exposition  et un colloque d’archéologues et d’historiens.

De Carrickfergus à Carcassonne.

  • 10:00 François STEENKESTE : Allocution d’ouverture
  • 10:10 Paul DUFFY : De Carrickfergus à Carcassonne – Le Comte d’Ulster en Lauragais
  • 10:50 Pilar JIMENEZ : Origines et implantation de l’Eglise des bons hommes en Languedoc
  • 11:30 : Pause
  • 11:40 Florence GUILLOT : La fortification de Montréal-de-Sos (Ariège-Pyrénées) de la Croisade aux lendemains du traité de Corbeil
  • 12:20 Charles PEYTAVIE : Éléments sur la genèse d’un mythe historique et littéraire – le souvenir de dame Guiraude de Laurac
  • 13:00 : Déjeuner
  • 14:00 Jean CATALO : Eléments du système fossoyé du Château Narbonnais de Toulouse, fin XIIe-XIIIe siècles
  • 14:40 Gauthier LANGLOIS : Les sceaux de Simon de Montfort, un itinéraire politique
  • 15:20 Lucien ARIES : La victoire des occitans à la bataille de Baziège de 1219
  • 16:00 : Fin du colloque.
Laurac. Photo Franc Bardou.

Laurac. Photo Franc Bardou.

 

 


Un irlandais seigneur de Laurac et de Castelnaudary pendant la Croisade albigeoise. Une conférence proposée par l’association L’ARBRE à Baziège, vendredi 19 avril 2013, à 21 heures.

8 avril 2013

Hugues de Lacy (v.1176-1242) , un irlandais seigneur de Castelnaudary et de Laurac.

Expulsé d’Irlande par Jean sans Terre,  le seigneur irlandais Hugues III de Lacy rejoint l’armée de la Croisade albigeoise dès 1209. Après avoir choisi de rester dans le Midi à la suite de la prise de Carcassonne, il entre dans le conseil de Simon de Montfort et reçoit de sa part la seigneurie de Laurac, puis celle de Castelnaudary à la suite de la bataille qui oppose les croisés aux troupes des comtes de Toulouse et de Foix en 1211. D’après le poète Guillaume de Tudèle, c’est même lui qui suggère à Montfort d’attendre les Toulousains dans la place chaurienne. Il accompagnera ainsi Montfort dans bien des combats, en particulier sur le champ de  bataille de Muret (1213) et au cours du siège de Toulouse (1217-1218). Durant cette période, il est aussi un des principaux soutiens du monastère de Prouille fondé en Lauragais par le futur saint Dominique. Après 1218, il apporte son aide à Amaury de Montfort, participe à la bataille de Baziège (1219) mais décide finalement de partir du Midi en 1221 quand il obtient l’autorisation de regagner l’Angleterre.

Paul Duffy, directeur de l’association Grassroots Archéology et membre de l’Institut of Archaeologists of Ireland, vous propose de découvrir les grandes étapes de la vie de ce grand seigneur irlandais, premier comte d’Ulster devenu seigneur seigneur de Laurac et de Castelnaudary par la grâce des Montfort, père et fils. Il reviendra aussi sur les liens politiques qui unissaient leurs deux dynasties et leurs intérêts communs dans les conflits qui secouent alors l’Europe du début du XIIIe siècle.

Cette conférence,est proposée par l’association L’ARBRE, vendredi 19 avril 2013 à 21 heures, Espace culturel la Coopé, allées Paul Marty à Baziège. Entrée 2 euros.

A 22 h 30, la conférence sera suivie par la présentation du Dictionnaire étymologique des noms de lieux, ruisseaux et rivières entre Aude et Garonne, nouveau livre de Lucien Ariès.


Retour en photos sur la journée découverte à Belpech et en Lauragais (2).

17 mars 2013

Le groupe de l’AEC débute la visite de Saint-Michel-de-Lanès.© Franc Bardou.

Après la visite du village et du château de Belpech, le groupe de l’AEC constitué pour cette journée du 09 mars 2013 a profité d’une belle après-midi de printemps pour visiter deux villages du Lauragais très marqué par la présence du catharisme au XIIe et XIIIe siècles, Saint-Michel-de-Lanès et Baraigne. Nous reviendrons plus en détails dans un prochain post sur les évènements liés au catharisme dans ces deux localités évoqués par notre guide Charles Peytavie.

Le groupe de l'AEC devant le chevet roman de l'église de Baraigne.

Le groupe de l’AEC devant le chevet roman de l’église de Baraigne.© Franc Bardou.

Ce déplacement à Saint-Michel-de-Lanès fut l’occasion pour beaucoup d’entre nous de découvrir une commune au patrimoine très riche: les vestiges de la maison forte médiévale des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, implantés sur place vers 1135, son église Saint-Michel à la façade percée d’un très beau portail de la fin du XVe siècle, huit stèles discoïdales médiévales regroupées dans le cimetière du village.

Détail du portail roman de l'église Notre-Dame de Baraigne.

Modillon placé sur le chevet de  l’église Notre-Dame de Baraigne. © Franc Bardou.

A Baraigne, le groupe a pu visiter la très belle église romane située au centre de cet ancien village ecclésial dépendant, semble-t-il, anciennement de l’abbaye d’Alet. Elle s’impose aujourd’hui comme un chef d’oeuvre de l’art roman régional. Elle présente une nef unique flanquée de deux chapelles formant transept et une abside en hémicycle. Elle conserve à l’intérieur une croix trilobée portant une ancre, une croix grecque et une colombe. Difficile à dater, cette croix, peut-être médiévale, est abusivement désignée comme une « croix cathare ». La journée s’est terminée face au chevet de l’église de Baraigne après avoir examiné les très belles stèles discoïdales gothiques scellées dans le cimetière du village, situé en marge de l’ancien enclos ecclésial.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Retour en images sur la journée découverte à Belpech et en Lauragais (1).

16 mars 2013

Les vestiges du « cap castel » de Belpech. © Franc bardou.

Quelques images choisies de notre dernière journée découverte à Belpech et dans le Lauragais le 09 mars dernier. Pour commencer, retour sur notre visite du village et des ruines du château de Belpech. Nous étions un peu plus de cinquante pour cette première sortie de l’année autour de nos guides Charles Peytavie et Franc Bardou. Objectif atteint pour les bénévoles de l’Association qui ont mené à bien ce projet, en particulier Renaud Hertz, notre nouvel administrateur. Un grand merci à tous les acteurs locaux impliqués, en particulier la mairie de Belpech, M. Canal, propriétaire du château de Belpech et M. Armengaud, président de la Société d’Histoire du Garnaguès, Belpech et son canton. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur ce blog.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Samedi 9 mars 2013. Nouvelle journée découverte de l’AEC / René Nelli sur les traces des cathares à Belpech et dans le Lauragais audois.

12 février 2013

montageL’AEC / René Nelli prépare sa rentrée et vous invite dès le samedi 09 mars 2013 à une première journée découverte à Belpech et dans le Lauragais audois.

Au programme de cette journée, d’abord une visite sous la conduite de Franc Bardou et Charles Peytavie du village de Belpech, son château et son église Saint-Sernin et une conférence de Charles Peytavie intitulée:  » Les seigneurs de Belpech au temps du catharisme et de la Croisade albigeoise« . Après le repas, nous partirons à la découverte de deux villages du Lauragais audois au très riche patrimoine médiéval et possédant en particulier de très beaux exemples de stèles discoïdales : Saint-Michel de Lanès et Baraigne.

Cette journée a été organisée pour le compte de  notre association par notre président Philippe Ramon et notre nouvel administrateur Renaud Hertz.

Vous pouvez consulter et télécharger le programme de cette journée  en cliquant sur le lien ci-dessous:

Programme de la journée découverte de l’AEC 09 mars 2012 à Belpech


Trois conférences gratuites à ne pas manquer au mois de mai 2012 à Toulouse, Maison Midi-Pyrénées.

19 avril 2012

Au mois de mai prochain, la Maison Midi-Pyrénées (1 rue Rémusat, angle de la place du Capitole) à Toulouse présente trois conférences gratuites à ne pas manquer mais pour lesquelles il faut obligatoirement réserver, le nombre de places étant limité :

Jeudi 10 mai à 18h30

Montségur. © Franc Bardou.

Montségur, «siège et tête de l’Eglise Cathare».

Conférence par Fabrice Chambon, archéologue et guide de Montségur.

 Conférence gratuite. Ouverture des inscriptions le jeudi 25 avril.
Pour s’inscrire : Maison Midi-Pyrénées
Tél : 05 34 44 18 18
Email : maison-midi-pyrenees@crtmp.com

Vendredi 11 mai à 18h30

Peintures romanes de Vals. © Franc Bardou.

Les fresques romanes en Ariège. Le voyage du «Maitre de Pedret» en Ariège.

L’atelier de cet artiste anonyme espagnol a parcouru l’Ariège. Les fresques romanes de Vals et de Saint-Lizier sont deux exemples fameux pour évoquer son style, ses compositions et cette forte personnalité !
Conférence par Marina Salby, Guide conférencier du Pays d’Art et d’Histoire des Pyrénées Cathares et par Danièle Pelata, responsable de l’Office de Tourisme de St Lizier.

Conférence gratuite. Ouverture des inscriptions le jeudi 26 avril.
Pour s’inscrire : Maison Midi-Pyrénées
Tél : 05 34 44 18 18
Email : maison-midi-pyrenees@crtmp.com

Jeudi 24 mai à 18h30

Saint-Papoul.© Franc Bardou.

L’abbaye de Saint-Papoul et le Maître de Cabestany.

Conférence animée par Bethany Yates, guide conférencière à l’Office de Tourisme de Castelnaudary et du Bassin Lauragais.
L’abbaye de Saint-Papoul, fondée au VIIIe siècle, devenue évêché au début du XIVe siècle, recèle de nombreux modillons sculptés par le Maitre de Cabestany (XIIe s.).

Conférence gratuite. Ouverture des inscriptions depuis le 9 avril.
Pour s’inscrire : Maison Midi-Pyrénées
Tél : 05 34 44 18 18
Email : maison-midi-pyrenees@crtmp.com


Conférence sur la violence en Toulousain à la fin du Moyen Age au Musée Archéologique de Bram, le samedi 28 avril 2012 à 15 h 30.

19 avril 2012

Marie-Claude MARANDET, professeur d’Histoire du Moyen Age à l’Université de Perpignan Via Domitia et membre du Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes donnera à Bram, le samedi 28 avril 2012 à 15 h 30, salle du Musée Archéologique Eburomagus, 2 av. du Razès, une conférence :

La violence en Toulousain, à la fin du Moyen Age

La violence est aujourd’hui particulièrement médiatisée ; la presse et surtout les journaux télévisés utilisent abondamment les faits-divers dramatiques liés à celle-ci. Pourtant, si l’on se réfère aux travaux de Robert Muchembled, les violences graves (homicides) n’ont cessé de décroître, essentiellement par auto contrôle des pulsions agressives et désarmement généralisé des populations. Notre civilisation, dit-il, est globalement apaisée, contrairement aux idées actuelles. En 2009, en France, le taux d’homicides volontaires était de 1,78 pour 100 000 habitants contre 10 pour 100 000 entre 1600 et 1650. Qu’en était-il au Moyen Âge ?
Pour approcher ce phénomène en Lauragais, les sources sont assez nombreuses. En effet, les consuls, dans de nombreuses localités, exercent la justice criminelle ; elle leur a été concédée par le comte de Toulouse puis par son héritier le roi de France. Les diverses coutumes définissent leur domaine d’intervention : atteintes aux biens, délits économiques, violences et atteintes aux moeurs, les divers délits sont détaillés ainsi que les peines qu’ils entraînent.
Les coutumes évoquent une violence, celle que la population, peut-être, redoute, celle, en tout cas, que les autorités veulent supprimer ou au moins réduire. J’ai voulu confronter celle-ci avec la violence réelle qui peut être approchée, avec les précautions d’usage, par les lettres de rémission (grâce accordée par le roi suite à un délit), les registres d’informations (dépositions des témoins à l’instruction) et les registres d’enquêtes (dépositions faites à l’audience) devant les cours criminelles. Il en subsiste plusieurs, des années 1356-1408, pour Castelnaudary, et des années 1333-1397, pour Mireval. Qu’y trouve-t-on ? La délinquance réelle est-elle celle évoquée par les coutumes ?


%d blogueurs aiment cette page :