Samedi 3 Octobre à Laurac (Aude). Journée de conférences autour du catharisme et de la Croisade albigeoise.

28 septembre 2015
Laurac. Photo Franc Bardou.

Laurac. Photo Franc Bardou.

Samedi 3 octobre 2015, le village de Laurac (près de Castelnaudary) accueille une grande journée de conférences grand public sur le thème de la Croisade albigeoise et du catharisme. A l’initiative de Paul Duffy, archéologue irlandais, biographe du comte d’Ulster Hugues II de Lascy, croisé irlandais, venu rejoindre la Croisade de Simon de Montfort en 1209 et devenu pendant au moins neuf ans seigneur de Laurac et de Castelnaudary, cette journée va faire le point sur le parcours de ce seigneur irlandais et présenter le Languedoc au temps de la Croisade.

Au cours de cette journée, vous pourrez assister aux conférences de Paul Duffy, Pilar Jimenez, Florence Guillot, Charles Peytavie, Jean Catalo, Gauthier Langlois et Lucien Ariès.

Sera présentée également toute la journée une exposition retraçant le parcours du seigneur Hugues II de Lascy depuis ses terres irlandaises jusqu’à Carcassonne, Laurac, Castelnaudary et Toulouse. Sera évoquée son rôle déterminant dans la vie religieuse du Lauragais à travers son soutien au futur saint Dominique et aux chevaliers Hospitaliers et la manière dont il sera chassé de Laurac et Castelnaudary en 1221 par le jeune comte de Toulouse. Rentré en Irlande, il retrouve son comté d’Ulster et fera la paix avec la Couronne anglaise jusqu’à sa mort en 1242. L’intégration de Laurac et Castelnaudary dans le comté de Toulouse en 1229 à la faveur du traité de Paris l’empêchera de revendiquer ses terres languedociennes.

Accès aux conférences gratuit, Mairie de Laurac, à partir de 10 h jusqu’à 17 h.

Entrée libre et gratuite
Pour réserver une place veuillez contacter le 04 68 78 12 61

Lieu du colloque: Mairie de Laurac, Place Blanche de-Laurac, à l’entrée du village.

Les organisateurs du colloque ont prévu un buffet froid pour le déjeuner (prix environ 10 euros par personne).

La Réservation est nécessaire sur le numéro 04 68 78 12 61

Venir découvrir, le 3 octobre 2015 dans le charmant village de Laurac-le-Grand, l’histoire peu connue du comte d’Ulster en Lauragais pendant la croisade des Albigeois, les lieux et personnes qu’il a côtoyés, à travers une exposition  et un colloque d’archéologues et d’historiens.

De Carrickfergus à Carcassonne.

  • 10:00 François STEENKESTE : Allocution d’ouverture
  • 10:10 Paul DUFFY : De Carrickfergus à Carcassonne – Le Comte d’Ulster en Lauragais
  • 10:50 Pilar JIMENEZ : Origines et implantation de l’Eglise des bons hommes en Languedoc
  • 11:30 : Pause
  • 11:40 Florence GUILLOT : La fortification de Montréal-de-Sos (Ariège-Pyrénées) de la Croisade aux lendemains du traité de Corbeil
  • 12:20 Charles PEYTAVIE : Éléments sur la genèse d’un mythe historique et littéraire – le souvenir de dame Guiraude de Laurac
  • 13:00 : Déjeuner
  • 14:00 Jean CATALO : Eléments du système fossoyé du Château Narbonnais de Toulouse, fin XIIe-XIIIe siècles
  • 14:40 Gauthier LANGLOIS : Les sceaux de Simon de Montfort, un itinéraire politique
  • 15:20 Lucien ARIES : La victoire des occitans à la bataille de Baziège de 1219
  • 16:00 : Fin du colloque.
Laurac. Photo Franc Bardou.

Laurac. Photo Franc Bardou.

 

 


Conférence: Les Marceille, un lignage méridional du Razès au cœur de l’hérésie.

8 mai 2014

Samedi 17 mai 2014.
La Société d’Etudes Scientifiques de l’Aude organise sa séance mensuelle à Limoux. L’après-midi, à partir de 14 h 45, elle organise une séance publique ouverte à tous consacrée au site de Marceille, entre Limoux et Pieusse. RDV devant l’abri des pèlerins à l’entrée du parc de la basilique.
A cette occasion, l’historien médiéviste Charles Peytavie reviendra sur une page méconnue de l’histoire de ce site liée à l’histoire du catharisme.

Charles Peytavie : Les Marceille, un lignage méridional du Razès au cœur de l’hérésie.

Le site de Marceille, entre Limoux et Pieusse, aujourd'hui occupé par le parc de la basilique gothique. Au fonds le pic de Nore.

Le site de Marceille, entre Limoux et Pieusse, aujourd’hui occupé par le parc de la basilique gothique. Au fonds le pic de Nore. Photo Franc Bardou.

Avignonet. © Franc Bardou.

Avant d’être le lieu d’un pèlerinage très réputée dès le XIVe siècle, Marceille près de Limoux fut au XIIe et XIIIe siècle une petite localité et un terroir très disputés qui ont donné leur nom à un lignage très en vue dans le Razès. Ces chevaliers de Marceille vivaient dans l’entourage des seigneurs des grandes familles du Razès (les Alaigne, vicomtes du Razès, les seigneurs de Pieusse ou de Routier) et du Lauragais (en particulier les Laurac), fidèles aux Trencavel. Les sources inquisitoriales nous révèlent aussi leur lien étroit avec les Bons Hommes. Charles Peytavie, reviendra tout particulièrement sur le destin du chevalier Raymond de Marceille. Dans les années 1230, ce chevalier faidit ayant participé aux guerres contre Montfort, rend de nombreuses visites à Montségur. De toutes les batailles (siège de Carcassonne en 1240, expédition d’Avignonet contre les inquisiteurs en 1242) celui en qui l’historien Michel Roquebert verra l’un des « sept samouraïs de Montségur » est chargé de la défense du pog. Il choisit d’y mourir en mars 1244 sur le bûcher par fidélité à ses convictions religieuses.

Cette première intervention sera suivie d’une conférence de l’historienne de l’art Julie Grassin Delyle : Nouveaux regards sur les décors sculptés de Notre-Dame de Marceille à Limoux, XVIIe-XVIIIe siècles

et d’une visite de l’église gothique avec les deux historiens.


Un irlandais seigneur de Laurac et de Castelnaudary pendant la Croisade albigeoise. Une conférence proposée par l’association L’ARBRE à Baziège, vendredi 19 avril 2013, à 21 heures.

8 avril 2013

Hugues de Lacy (v.1176-1242) , un irlandais seigneur de Castelnaudary et de Laurac.

Expulsé d’Irlande par Jean sans Terre,  le seigneur irlandais Hugues III de Lacy rejoint l’armée de la Croisade albigeoise dès 1209. Après avoir choisi de rester dans le Midi à la suite de la prise de Carcassonne, il entre dans le conseil de Simon de Montfort et reçoit de sa part la seigneurie de Laurac, puis celle de Castelnaudary à la suite de la bataille qui oppose les croisés aux troupes des comtes de Toulouse et de Foix en 1211. D’après le poète Guillaume de Tudèle, c’est même lui qui suggère à Montfort d’attendre les Toulousains dans la place chaurienne. Il accompagnera ainsi Montfort dans bien des combats, en particulier sur le champ de  bataille de Muret (1213) et au cours du siège de Toulouse (1217-1218). Durant cette période, il est aussi un des principaux soutiens du monastère de Prouille fondé en Lauragais par le futur saint Dominique. Après 1218, il apporte son aide à Amaury de Montfort, participe à la bataille de Baziège (1219) mais décide finalement de partir du Midi en 1221 quand il obtient l’autorisation de regagner l’Angleterre.

Paul Duffy, directeur de l’association Grassroots Archéology et membre de l’Institut of Archaeologists of Ireland, vous propose de découvrir les grandes étapes de la vie de ce grand seigneur irlandais, premier comte d’Ulster devenu seigneur seigneur de Laurac et de Castelnaudary par la grâce des Montfort, père et fils. Il reviendra aussi sur les liens politiques qui unissaient leurs deux dynasties et leurs intérêts communs dans les conflits qui secouent alors l’Europe du début du XIIIe siècle.

Cette conférence,est proposée par l’association L’ARBRE, vendredi 19 avril 2013 à 21 heures, Espace culturel la Coopé, allées Paul Marty à Baziège. Entrée 2 euros.

A 22 h 30, la conférence sera suivie par la présentation du Dictionnaire étymologique des noms de lieux, ruisseaux et rivières entre Aude et Garonne, nouveau livre de Lucien Ariès.


Les samedi 19 et dimanche 20 mai 2012 à Lavaur, la Société Archéologique de Lavaur organise son hommage annuel à Dame Guiraude.

14 mai 2012

Lavaur. © Ch. Peytavie.

Samedi 19 mai à 21h, la commémoration débute par une nouvelle représentation de la pièce de théâtre ‘Guiraude et Aymeric de Laurac’, reconstitution historique, écrite par Alain Calmettes (président de l’association Lauragais au cœur) et mise en scène par Paul Dussel. La pièce sera jouée sur le Plô de Lavaur, à l’emplacement de l’ancien château de la ville.Vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places auprès de l’office du tourisme de Lavaur (tél. 05 63 50 02 00). Tarif d’entrée: 10 euros. Le lendemain dimanche 20 mai à 15h, aura lieu sur le Plô la traditionnelle cérémonie en hommage à Dame Guiraude, en présence d’une délégation venue du village de Laurac, berceau du lignage de Dame Guiraude.

Lavaur.© Franc Bardou.

Sur le Plô, on amena Dame Guiraude,

Le buste lié, entravée, la robe souillée.

Elle avança, se déhanchant

Sous les insultes des capitaines.

Elle progressa lentement dans cette plaie,

Dans ce marécage de mise à mort.

Une hymne confus l’accompagnait,

 Une rumeur d’éperons et d’armures,

Elle n’entendait que sa prière bâillonnée,

La langue d’oc brûlait ses lèvres,

Puis les coups, la lapidation, l’abîme…

Ils la jetèrent au fonds d’un puits,

L’ensevelirent sous une rage de gravats.

Gaston Puel,  Cheyenne Autumn, Voix d’encre, 2003


Vendredi 30 mars à Montréal (Aude). Nouvelle représentation de la pièce « Aymeric et Guiraude de Laurac ».

29 mars 2012

Nouvelle date dans la tournée entreprise par nos amis de l’association Lauragais au coeur avec la pièce d’Alain Calmettes « Aymeric et Guiraude de Laurac ». Ce vendredi 30 mars à 21 heures, les trente cinq bénévoles seront sur scène à la salle des fêtes de Montréal dans l’Aude. Rappelons le, ce spectacle se compose de seize tableaux retraçant les débuts de la Croisade albigeoise à travers la destinée tragique d’Aymeric de Montréal et de sa soeur Guiraude de Laurac jusqu’à leur mort après le siège de  Lavaur en mai 1211.


L’association Lauragais au cœur met en scène l’histoire de Guiraude de Laurac, châtelaine de Lavaur.

9 février 2012

Au mois de juin dernier, l’association Lauragais au cœur créait sous les murailles de Laurac la pièce de notre ami et adhérent Alain Calmettes Aymeric et Guiraude de Laurac. Devant le succès rencontré par cette première représentation jouée en plein air mettant en scène par plus de trente cinq comédiens bénévoles l’histoire tragique du siège de Lavaur mené par les croisés de Simon de Montfort en 1211, la pièce est attendue en 2012 dans plusieurs cités du Lauragais.

En attendant, la représentation de Lavaur prévue pour le mois de mai prochain, la tournée de la pièce commence demain, à 21 heures par la Halle aux Grains de Castelnaudary.

Cette représentation, mise en scène par Paul Dussel (interprète d’Aymeric de Laurac), sera jouée à par Marjorie Lagrange, Yolande Steenkeste, Guy Andrieu, Jacques Bareil, Céline Tröger-Chemin, Gilbert Peyre, Dino Giupponio, Alain Calmettes, Michel Cortella, François Streenkeste… et une foule de figurants venus des villages du Lauragais. Depuis le mois de juin dernier, toutes les scènes ont été remaniées, la bande-son a été enrichie, et le texte même parfois revu pour donner encore plus d’ampleur à cet épisode fameux de l’épopée cathare.

Entrée 8 ou 5 euros.


%d blogueurs aiment cette page :